Bruxelles: le port du masque sera obligatoire si le nombre de contaminations continue d'augmenter

Bruxelles: le port du masque sera obligatoire si le nombre de contaminations continue d'augmenter

Un Conseil régional de sécurité, rassemblant le ministre-président Rudi Vervoort et les bourgmestres des 19 communes de la Région-capitale a été convoqué jeudi matin. De nouvelles mesures destinées à freiner la propagation du Covid-19 ont été décidées. Les bases de ce Conseil ont été posées mercredi par Rudi Vervoort, le ministre bruxellois en charge de la Santé Alain Maron, la Haute Fonctionnaire Vivianne Scholliers et des experts.

En Région bruxelloise, le nombre de contaminations s’élevait en moyenne la semaine dernière à 34,2 cas pour 100.000 habitants.

Le ratio de tests positifs est de 3,7%, contre 5,3% à Anvers. La commune bruxelloise la plus touchée est Saint-Gilles avec un taux de 70 cas pour 100.000 habitants. Seules les communes de Woluwe-Saint-Pierre (17) Watermael-Boitsfort (16) sont sous le seuil d’alerte de 20 cas pour 100.000 habitants.

Les mesures décidées ce jeudi

La Région bruxelloise a décidé d’imposer le port du marque sur tout le territoire dans tous les espaces publics et espaces privés accessibles au public. Cette mesure n’entrera en vigueur qu’à partir du moment où une moyenne journalière de 50 cas par 100.000 habitants est enregistrée sur une période de 7 jours. Pour le moment, la moyenne s’établit à 34 cas.

« Au delà de la situation sanitaire, c’est un choix symbolique », a précisé Rudi Vervoort.

Le point sur le traçing

Au niveau du tracing, 300 appels sont réalisés chaque jour. Les chiffres de non-réponse diffusés il y a quelques jours sont erronés a notifié le ministre-président Vervoort. L’interlocuteur ne rappelle pas dans 20 % des cas et non dans 50 % comme précédemment évoqués. Un chiffre que les autorités jugent néanmoins toujours trop élevé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous