Accueil Belgique Politique

Négociations fédérales: N-VA, PS, SP.A, CD&V et CDH autour de la table

La « bulle des cinq partis » s’est réunie ce jeudi.

Temps de lecture: 1 min

Les missionnaires royaux Bart De Wever (N-VA) et Paul Magnette (PS) ont réuni jeudi les responsables du CD&V, du CDH et du SP.A pour faire le point après leurs entretiens avec les libéraux et les Verts, a-t-on appris jeudi à bonne source.

Cette « bulle de cinq » partis, comme l’a appelée Bart De Wever, est à la recherche d’un sixième partenaire pour constituer une nouvelle majorité fédérale vu qu’elle ne compte à ce stade que 70 députés (sur 150).

Open Vld et MR restent soudés, alors que le président de la N-VA a dit ne pas vouloir former un gouvernement avec le MR. Les Verts ont eux rejeté mardi les propositions des deux préformateurs, les jugeant insuffisantes.

Plusieurs options sont sur la table : chercher toujours un sixième partenaire ou former un gouvernement minoritaire.

Samedi, Magnette et De Wever sont attendus pour faire rapport au roi. Aucune rencontre n’est prévue d’ici là avec les libéraux. Du moins à ce stade.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Nica Petre, vendredi 7 août 2020, 10:13

    Il faut mettre les libéraux soudés en opposition pour au moins 7 ans. Cela permettra le changement de président, un recentrage à droite et un projets plus economico social. Quant au verts il faut revoir le cahier de charge pour les inclure et avoir aussi des directions de développement écologique tel que demandé par les marches climatiques des jeunes. Il faudra convaincre Bart et à travers lui le Voka et la FEB mais c'est aussi pour une meilleure intégration sociétale des entreprises belges. Donc ce changement de programme s'intégrera dans la situation Post Covid et dans une durabilité moyen terme de 7 ans sans les libéraux.

  • Posté par Biot Philippe, vendredi 7 août 2020, 10:00

    Evidemment ils sont au gouvernement actuel.. Tant qu'il n'y a pas de nouveau gouvernement ils dirigent la Belgique avec moins d'1/4 des électeurs. C'est carrément un abus. Tant qu'on les laisse empécher la formation d'un nouveau gouvernement, pourquoi aideraient-ils?

  • Posté par Ach Mes, jeudi 6 août 2020, 20:55

    Elections en septembre !!

  • Posté par Bricourt Noela, jeudi 6 août 2020, 19:35

    Formules répétitives: "autour de la table..."; la "bulle"..

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 6 août 2020, 21:19

    Comme le chante Thomas Dutronc : "Silence on tourne... On tourne en rond" ;p)))

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une