Accueil Culture

Territoires: les centres culturels résistent, mais gare à l’automne

Ils n’ont pas été les premiers affectés par la crise, mais la rentrée et les mois qui suivent pourraient être sévères. L’ampleur des pertes prévisibles justifierait la création d’un fonds de garantie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

Jeudi 6 août, premier jour de canicule à Huy. Il fait plus de 30 ºC au centre-ville mais le jardin du presbytère de l’église Saint-Pierre constitue une oasis de fraîcheur. Ce n’est pas la seule qualité de l’endroit : alors que les portes du centre culturel sont fermées au public depuis la mi-mars, ce jardin abrite un tournage professionnel – avec masques bien entendu – mais aussi avec grue, cinq caméras sur leurs rails et toute la lumière requise pour faire de l’ombre au soleil. Les Marchinois d’Alchimie Productions tournent, mettent en valeur les artistes locaux qui ne peuvent se produire dans les murs du centre culturel, et le centre, lui, fait travailler la société de production de Sébastien Pins. C’est du win-win-win…, un parfait coup de billard à trois bandes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs