Accueil Économie Finances

Les vacances en camping-car, un choix rentable?

Partir à la découverte de nouvelles contrées au volant d’une maison miniature était déjà très en vogue, la crise du Covid a boosté un peu plus la tendance. Acquérir un camping-car n’est pourtant pas un investissement anodin. Est-il amortissable ? Tout dépend de l’usage qu’on en fait.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Voyager confiné… Le concept colle évidemment bien à la période. Les professionnels du secteur du motorhome l’ont d’ailleurs bien compris et en ont fait un argument marketing, qui visiblement séduit. La reprise a été « très bonne », « énorme », voire même « excellente » dans les différentes entreprises spécialisées. « En vente et location, nous sommes à 20 % supplémentaires par rapport à l’année passée pour la période de mai, juin et juillet », se réjouit Patrick Budzinski, à la tête de la société Bouillard, à Manage. « On est noyé de travail ! Quand on a déconfiné le 11 mai, on a dû mettre les gens sur le trottoir. Malgré les deux mois de confinement, on est au-dessus du chiffre d’affaires de l’an dernier », sourit de son côté Philippe Warkin, le patron de l’entreprise AJD, située à quelques kilomètres de Liège.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par DUHARD Jerome, mardi 11 août 2020, 9:35

    Suivant le Code de la Route, on ne dit pas "motor-home" ou " camping-car" mais " autocaravane"...

  • Posté par Mansy Jean, dimanche 9 août 2020, 19:36

    Une phrase pas terminée :-( : Les bons motorhomistes on les croise souvent dans les camping !

  • Posté par Mansy Jean, dimanche 9 août 2020, 19:21

    Vive la caravane, 83 ans et tjs fervent de ces vacances de liberté. C'est notre troisième en 50 ans ! Vacances d'étés et d'hivers et depuis ma pension pour des durées de 1, 2, 3 et même 4 mois ! France, Autriche, Suisse, Yougoslavie, Italie, Allemagne, Suède, Norvège, Finlande, Espagne, Grèce, Hollande et Belgique bien sûr. Jamais je n'ai regretté un motorhome moins habitable, pas de beau coin à vivre face à tout ces beaux paysages et, quand on aime les coins tranquilles, tout à ranger pour aller chercher ses croissants ! Mes plus beaux voyages, la Scandinavie où votre liberté commence où s'arrête celle des autres et pas ces parcs réservés aux motorhomes où séjournent une majorité des gens irrespectueux des règlements et n'aimant pas, quand ce n'est pas interdit, la présence des caravaniers ! Les bons "motorhomistes" Pas loin de 250000 km et pas prêt à changer d'avis. Amitiés à tous les caravaniers et "motorhomistes" ayant l'esprit de liberté et le respect des autres. Jean Ps :-) "Motorhomiste", pas français mais plus court que "utilisateur de motorhome"

  • Posté par Cambier Bernadette, samedi 8 août 2020, 19:38

    Encore moi, j'avais oublier: la possibilité de vivre ses vacances avec ses animaux de compagnies, et enfants et petits enfants, qui dans certains lieux touristiques ne sont pas nécessairement les bien venus !!! ( Je parle des animaux de compagnies bien sur..) Quoique !!!!!!

  • Posté par Cambier Bernadette, samedi 8 août 2020, 19:19

    Chercher la rentabilité dans le domaine des vacances, me semble un peu contradictoire !!!!! On a les vacances que l'on veut, et que l'on peut se payer ! Le camping demande un investissement certain, si on veut le confort et surtout la liberté de vivre comme on veut, de faire les choses quand on veut . Liberté complète tant dans les activités, les repas, les lieux et dans le calendrier quand on est pensionnés !!! Avec des vélos ( électriques ou pas ), on peut laisser sa maison à roulettes pour visiter les régions que l'on choisis ou traverses. Pour les nuits, campings hors saisons avec " ACSI " , de 16 à 18€ la nuit ( avec piscine et resto), ou France passion ( 28€) par an pour aller dormir chez les viticulteurs ou artisans du coin, ou encore aire de repos verte, qui ne manquent pas ( du moins en France). Vive le camping , un campingcariste avec de plus de 18 ans d'expérience et qui ne voudrait pas d'autres formules pour ces vacances !!!!!

Plus de commentaires

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs