En larmes, Dylan Groenewegen revient sur la lourde chute au Tour de Pologne: «J’ai fait une erreur et j’en suis désolé»

Capture vidéo NOS
Capture vidéo NOS

Deux jours après avoir provoqué une grave chute sur la première étape du Tour de Pologne, Dylan Groenewegen a pris la parole à la télévision néerlandaise. Le coureur de l’équipe Jumbo-Visma est apparu dévasté suite à cet accident, qui a envoyé son compatriote Fabio Jakobsen à l’hôpital avec de graves blessures au visage.

« Je regrette ça », a déclaré, larmes aux yeux, Groenewegen au micro de NOS. « Tout est allé si vite. Les barrières ont volé sur la route, je suis tombé… Et puis, je vois qu’il y a beaucoup de dégâts et vous entendez toutes sortes de choses. Je vois les coéquipiers de Fabio se tenir autour de lui et je vois bien que ça va mal. »

Le sprinter de Jumbo-Visma reconnaît sa responsabilité sur cette dramatique fin d’étape. « J’ai fait une erreur dans ce sprint, j’ai dévié de ma trajectoire et ce n’est pas autorisé. Je suis désolé de mon erreur. Je ne peux espérer que le meilleur pour Fabio. Je ne pense qu’à lui et à sa famille. J’espère qu’il se rétablira vite. Je n’ai pas beaucoup dormi. Pour le moment, je n’ai pas envie de penser au cyclisme. »

Juste après cette terrible chute, Patrick Lefevere, le manager de Deceuninck-Quick Step, a réagi sur les réseaux sociaux avec virulence, déclarant que Groenewegen devait « aller en prison ». D’autres voix se sont également élevées contre lui. « Je pense que tout le monde est sous le coup de l’émotion », a commenté le cycliste néerlandais. « Je le suis aussi. C’est leur choix, je ne peux pas dire grand-chose, mais je n’avais certainement pas l’intention de mettre en danger d’autres coureurs. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous