Accueil Société

La police interrompt une soirée de soixante personnes à Thynes

L’organisateur de la soirée a été privé de liberté pour outrage et rébellion.

Temps de lecture: 1 min

La police Haute-Meuse a interrompu une soirée rassemblant une soixantaine de personnes dans la buvette d’un terrain de football à Thynes (Namur), a-t-on appris vendredi auprès du parquet de Namur. Un homme a été privé de liberté.

« Une soixantaine de personnes étaient regroupées sans respecter les distances physiques ni le port du masque », indique le parquet de Namur. La police a dressé un procès-verbal à l’encontre du président du club de foot qui organisait la soirée. Un homme né en 1951 a par ailleurs été privé de liberté pour outrage à agents et rébellion. « L’homme était ivre mort », précise le parquet. L’individu a été placé en cellule de dégrisement afin de pouvoir être auditionné.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par BEGUIN FIDELE, dimanche 9 août 2020, 0:26

    BIENVENUE : LE PRÊT ENTRE PARTICULIERS EN LIGNE SANS FRAIS UNE ÉQUIPE TRÈS DYNAMIQUE A LA TACHE DE LA CRISE DU CORONA VIRUS Vous êtres a la recherche de prêt pour relancer vos activités suite à la pandémie soit pour la réalisation d'un projet ou vous avez besoin d'argent pour d'autres raisons ? Pas de souci même si vous êtes fiché dans votre pays et n'avez pas accès au financement veuillez contactez ce E-mail: coronavirusfinance@gmail.com pour avoir connaissance des conditions d'octroi de prêt et de financement sans tracasseries et dire adieu à vos problèmes financiers. Veuillez noter les domaines dans lesquels on peut vous aider pour la réalisation de vos projets ou vous sortir de l'impacte du COVID-19. * Financier * Prêts à l'investissement * Prêts personnels Ps : Sachez que nous travaillons à votre satisfaction, vous pouvez suivre votre dossier en ligne afin de connaître son évolution. Veuillez me contactez par mail : coronavirusfinance@gmail.com

  • Posté par M. G., vendredi 7 août 2020, 22:16

    Plus fort pour picoler et faire la fête que pour travailler et respecter le calme pour le voisinage ..... 200 heures de travail d'intérêt général dans une unité de soins intensifs, comme cela il aura de quoi se divertir ....

  • Posté par M g, vendredi 7 août 2020, 19:36

    Les gens ont raison de s'amuser

  • Posté par Marlier Jacques, samedi 8 août 2020, 0:23

    ... même au prix de la santé des autres??? C'est vrai qu'il s'agit avant tout de la santé de personnes fragiles, mais bon! pas de sentimentalisme, non???? Du moment que ce sont des personnes qu'on ne connait pas... Mais c'est vrai, tout compte fait, que cela pourrait être des personnes qu'on connait. Oh! c'est ch...!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko