Bagarre à Blankenberge: la commune veut interdire les touristes d’un jour ce dimanche (photos et vidéos)

Bagarre à Blankenberge: la commune veut interdire les touristes d’un jour ce dimanche (photos et vidéos)

Suite à la bagarre générale qui a eu lieu sur la plage de Blankenberge, la station balnéaire a pris des mesures strictes. La bourgmestre Daphné Dumery (N-VA) veut limiter le plus possible la présence de touristes d’un jour ce dimanche à Blankenberge. En outre, la commune demande qu’il n’y ait aucune arrivée de trains à Blankenberge, entre 9h et 16h.

La canicule a attiré, ce samedi, énormément de monde à Blankenberge. C’est à hauteur du Weststraattrap, à l’ouest de la commune, que s’est produite une bagarre générale en fin d’après-midi. Plusieurs dizaines de personnes étaient impliquées dans ces incidents. Les images montrent clairement comment des jeunes se sont opposés à la police. Ainsi un policier a été agressé avec un parasol.

Selon la commune de Blankenberge, la plupart des fauteurs de trouble ont été interpellés. « Ceux qui ont été retenus seront bannis et ne pourront donc temporairement plus venir à Blankenberge », selon un communiqué de presse. Il s’agirait pour la plupart de personnes ayant déjà quelques infractions pénales à leur actif.

« Notre ville a besoin d’un time-out (temps mort). Cela signifie que les touristes d’un jour seront autant que possible interdits ce dimanche 9 août à Blankenberge », a déclaré la bourgmestre Daphné Dumery. Seuls les résidents, les résidents secondaires et les touristes séjournant plusieurs jours sont les bienvenus, ce dimanche à Blankenberge. La police installera des postes de contrôle le long des voies d’accès. « Ainsi ceux qui souhaitent venir à Blankenberge demain devront donc avoir de bonnes raisons pour le faire et avoir le droit d’entrer dans la commune. Grâce à cette règle, nous nous efforcerons de ramener l’ordre. »

Par ailleurs, Blankenberge a demandé qu’aucun train ne soit autorisé à arriver sur le territoire, entre 9h et 16h. « Localement, nous avons mis en œuvre toutes les règles possibles pour continuer de garantir la sécurité dans les limites de nos compétences. Les autorités supérieures portent une grande responsabilité et nous attendons un signal fort de leur part. Nous remarquons une grande solidarité de la part des témoins qui ont en grande majorité soutenu la police. Et cela a été fort apprécié », a conclu la bourgmestre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous