Soutien international au Liban: «la Belgique va envoyer 5 millions d’euros supplémentaires d’aide humanitaire»

Lors de la conférence des donateurs pour le Liban organisée dimanche après-midi par le président français Emmanuel Macron, où le ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Philippe Goffin, a représenté la Belgique, le vice-premier ministre et ministre de la coopération au développement, Alexander De Croo, a débloqué 5 millions d’aide humanitaire supplémentaire, a annoncé dimanche le Service public fédéral (SPF) des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le ministre Goffin a participé à la conférence internationale d’appui et de soutien à Beyrouth et à la population libanaise dimanche à 14h. La conférence était présidée par le président français Emmanuel Macron et le Vice-Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies Amina Mohammed. L’objectif était de collecter des ressources supplémentaires et de coordonner l’aide internationale afin de fournir à la population libanaise la meilleure assistance possible.

« La Belgique va envoyer 5 millions d’euros supplémentaires d’aide humanitaire d’urgence à Beyrouth. Nous le ferons par l’intermédiaire d’organisations partenaires multilatérales dans les secteurs où les besoins de la population libanaise sont les plus importants : en termes médicaux, bien sûr, mais aussi en termes de distribution de nourriture et de reconstruction de logements et d’infrastructures », a déclaré le ministre De Croo.

Comme plusieurs autres pays, la Belgique a déjà envoyé un avion-cargo C130 à Beyrouth vendredi soir avec du matériel médical et humanitaire urgent. Il a également été décidé de débloquer un million d’euros pour la Croix-Rouge.

En plus de l’aide supplémentaire mentionnée ci-dessus, la Belgique a déjà donné 2 millions d’euros au « Country Based Pooled Fund » (CBPF) pour le Liban en 2020. Avec 22 millions d’euros en 2020, la Belgique est également un important donateur du « Central Emergency Response Fund » (CERF) de l’OCHA, le bras humanitaire de l’ONU. Le soutien de la Belgique permet à l’organisation des Nations unies de réagir rapidement et de fournir une assistance immédiate et efficace à des pays comme le Liban.

« Avec cette conférence des donateurs, il est important que la communauté internationale donne un signal fort pour faire face à cette énorme catastrophe. Pour les citoyens de Beyrouth, cela vient s’ajouter à une crise économique et sanitaire extrêmement grave à laquelle le pays a déjà été confronté », a précisé Philippe Goffin.

« Agir vite et avec efficacité »

Le président français Emmanuel Macron a appelé à « agir vite et avec efficacité » pour que l’aide « aille très directement » à la population libanaise, en ouvrant dimanche une visioconférence internationale de soutien cinq jours après la gigantesque explosion à Beyrouth.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous