Accueil Société

François Bellot: «Aucune baisse de l’offre de la SNCB vers la Côte n’est à l’ordre du jour»

Le ministre de la Mobilité se veut très clair : la SNCB est dans les rails en augmentant l’offre de trains vers la côte : « elle est dans l’obligation de le faire ». Et, sauf contre-ordre, le fera aussi le week-end du 15 août.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Economie Temps de lecture: 4 min

Les images de « touristes d’un jour » débarquant par milliers ce week-end à la Côte en pleine épidémie de Covid, combinées aux incidents de samedi sur la plage de Blankenberge, ont interpellé plus d’un observateur. Elles ont aussi rapidement conduit des bourgmestres à pointer du doigt la responsabilité de la SNCB, accusée d’alimenter les flux alors qu’il aurait fallu à leurs yeux les réduire – l’opérateur avait, de fait, augmenté son offre de 14 trains par rapport à l’habitude (250 trains). Ce dimanche encore, la gouverneure de Flandre occidentale, Anne Martens (CD&V), demandait de ne plus mettre en place de trains supplémentaires.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dirickx Louis, lundi 10 août 2020, 9:52

    Mr Bellot une façon comme une autre de taquiné sournoisement les Flamands,? BRAVO Mr. Belot

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs