Accueil Belgique

Rébellion lors d’une expulsion: Francken dénonce le comportement «odieux» d’Emir Kir

Emir Kir a incité à la rébellion durant l’expulsion d’une Nigériane en mai dernier, selon un rapport de l’Inspection générale.

Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 2 min

Le 12 mai, Emir Kir s’est manifesté en compagnie d’autres passagers alors que des policiers procédaient à l’expulsion d’une ressortissante nigériane sans autorisation de séjour en Belgique. Selon Emir Kir, qui était présent dans l’avion, la police s’était comportée de manière inhumaine. Le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon avait fait savoir qu’il avait demandé un rapport à l’Inspection générale sur cet incident. Ce rapport précise que les agents se sont conduits avec professionnalisme et sont hors de poursuites. Concernant le comportement d’Emir Kir, le rapport souligne qu’il a «  a contribué activement à accroître la tension dans l’avion ».

« Comme défense, Emir Kir a choisi l’attaque et s’est attaqué à la police », réagit Theo Francken, secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration. « Il a parlé de ‘violences intolérables psychiques et physiques’, or le rapport de l’Inspection générale montre qu’il s’agissait de fausses accusations. Mieux : que Monsieur Kir était l’instigateur de la rébellion. C’est odieux car il s’en prend à des gens qui ne peuvent pas répondre, qui n’ont pas le droit de répondre publiquement. Choisir de faire cela sur un dossier aussi sensible, aussi délicat en Belgique depuis la mort de Semira Adamu, c’est… Il n’y a pas de mot. »

« Monsieur Kir n’est pas le seul parmi les élus bruxellois. Fatiha Saïdi (PS), Zakia Khattabi (Ecolo) et Gisèle Mandaila (FDF) trouvent visiblement le sujet très rentable électoralement », poursuit Theo Francken. « Si Emi Kir veut faire de l’opposition, qu’il le fasse au Parlement, pas dans un avion. Et si le sujet l’intéresse, qu’il se rende un jour à Zaventem pour suivre le travail de la police, qu’il voit à quel point c’est délicat et que les policiers font ce travail de la manière la plus humaine possible. »

A la demande de Jan Jambon et de Theo Francken, le SPF Intérieur a déposé plainte contre le député-bourgmestre de Saint-Josse pour incitation à la rébellion dans un avion.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs