Accueil Sports Cyclisme Route

Philippe Gilbert: «Neuvième d’une course pareille, c’est beau»

Philippe Gilbert ne regrette rien mais a l’assurance d’avoir la condition optimale pour aborder la suite.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Il me reste donc deux chances, grand maximum ! » Avant d’intégrer le bus de Lotto-Soudal, ce fut la dernière phrase prononcée, avec le sourire, précisons-le, par Philippe Gilbert, de treize ans plus âgé que le vainqueur, Wout Van Aert. « On parle de nouvelle génération, c’est un peu réducteur car Van Aert et Alaphilippe, dans un registre différent, c’est vrai, ils sont tout de même au top depuis plusieurs années. Julian, par exemple, trois podiums en quatre participations, c’est énorme sur une course aussi difficile à maîtriser. Je crois qu’il est l’actuel « Monsieur Milan-Sanremo » car il le gagnera encore. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs