Deneuve-Depardieu, dixième clap!

LUN AZ Films
Spike Lee, président du jury, se glisse aussi sur l’affiche officielle du Festival.
belgaimage- CATHERINE DENEUVE
Joachim Lafosse et Leïla Bekhti, qui joue la mère, en pleine préparation d’une scène. « Un tournage, c’est inventer, secouer pour faire surgir » dit le cinéaste belge.
Florence de Moreau de Villegas de Saint-Pierre, propriétaire du château de Louvignies, dans l’entité de Soignies, est prête à faire la révolution pour défendre la demeure familiale.
Sidoni Dumas reçoit le César du meilleur film à «Adieu Les Cons» réalisé Par Albert Dupontel, Benjamin Biolay Chef d'orchestre de la cérémonie, Carlos Conti, Nicolas Marie, Alexis Kavyrchine, Christophe Julien, Catherine Bozorgan, Virginie Efira, Christophe Pinel, Marina Foïs, maîtresse de cérémonie et Roschdy Zem, président de la cérémonie sur scène lors de la 46ème cérémonie des César à l'Olympia à Paris le 12 mars 2021.
Marina Foïs et Roschdy Zem, respectivement maîtresse de cérémonie et président des César 2021, étaient réunis dans «Happy Few», d’Antony Cordier, en 2010.
Virginie Efira.
Pierre Niney, égal à lui-même dans la peau de cet anti-héros troublé, et Paula Beer.
«Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait», d’Emmanuel Mouret, pour lequel Emilie Dequenne décroche une deuxième nomination pour un second rôle.
B9718539428Z.1_20190210205035_000+GPBCV1CQF.1-0
Séance après séance, les personnages sont appelés à se dévoiler.
«Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait» prend admirablement vie avec Camélia Jordana, Niels Schneider, Guillaume Gouix (notre photo), Vincent Macaigne et Emilie Dequenne.
En 1945, des bénédictines polonaises ont été abusées par des soldats soviétiques.
Même si «Mourir peut attendre», on aimerait bien voir à quoi ressemble ce nouveau James Bond... Initialement daté au 3 avril 2020, suite à la pandémie, le film a été plusieurs fois reporté et est annoncé pour le 2 avril 2021.
Franck va devoir réapprendre à vivre, et accepter d’être sauvé à son tour.
Au Château de La Hulpe, il est possible de revivre «
L’échange des princesses
» du «
Maître de musique
» ou encore de «
Mon ange
».
« Nous acteurs, nous sommes un peu naïfs par rapport à ce qu’on dégage. J’aime bien pas trop savoir. Solange a vu en moi des choses que je ne soupçonnais pas. C’est ça que j’aime.»
« Les deux jeunes acteurs avaient  une énergie ! C’était un enfer ! Et moi, j’ai pris un coup de vieux ! »
été-85-1
«
Des hommes
», du Franco-Belge Lucas Belvaux, avec le jeune Namurois Yoann Zimmer, fait partie de la sélection cannoise 2020. Il sortira en salles mi-novembre.