Accueil Société

Et si bises et poignées de mains devenaient de l’histoire ancienne?

Avec cette maladie, de nouvelles habitudes se sont ancrées dans nos sphères professionnelles et affectives. Peut-être à long terme.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Sur le petit écran, deux personnes qui se parlent, sans masque, qui se rapprochent, main sur l’épaule, bises ; ça papote à postillon-distance. « MAIS ÇA VA PAS OU QUOI ?! » Sur le divan, il faut un peu de temps pour ajuster : ça, c’est la télé, c’est le monde d’avant, c’était normal. Cinq mois après l’adoption de la distanciation sociale et des gestes barrières, le conditionnement commence à faire son œuvre, redéfinissant peu à peu la « normalité » dans nos relations. Avec quelles conséquences ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par SPITAELS Dominique, mercredi 12 août 2020, 9:26

    Pas de soucis, nous continuons bises et poignées de mains.

  • Posté par Hawkins Danielle, mardi 11 août 2020, 21:22

    YES! Honni les bises et les poignées de main. Vides de sens et de sentiments!

  • Posté par ... Jacques, mardi 11 août 2020, 14:09

    Il est temps que certains medias changent de discours s'ils ne veulent pas en subir les conséquences tôt ou tard. Peut-être temps de se dire aussi que la seringue potentiellement dangereuse les concernerait eux aussi ainsi que ceux qui leur sont chers. Il n'est jamais bon de creuser sa propre tombe ....

  • Posté par Louis Doyen, mardi 11 août 2020, 11:21

    Est-ce que les journalistes sont toujours bloqués en télétravail et n'ont donc pas encore mis un pied dehors? Excepté au boulot entre collègues, tout le monde ou presque claque à nouveau des bises à sa famille ou à ses potes.

  • Posté par Capelle Catherine, mardi 11 août 2020, 14:05

    Non, non et non. Je ne pense pas que vous connaissez tant de monde. Dans le mien, on ne se fait pas la bise. Avec beaucoup de regrete, mais cela attendra.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs