Romelu Lukaku dans l’histoire et en demi-finales de l’Europa League avec l’Inter Milan: «Une belle occasion à saisir» (vidéos)

@AFP
@AFP

Les mauvaises langues diront que le Bayer Leverkusen n’a rien d’un ogre à l’échelle continentale mais reconnaîtront quand même que cette fois-ci, Romelu Lukaku a été décisif, même si son but n’a rien d’académique mais survient après une belle gestion du ballon, lors d’un match à enjeu, en l’occurrence un quart de finale européen, qui plus est disputé en une seule manche, sans droit à l’erreur. Face aux Allemands, à Düsseldorf mais dans une enceinte toujours désespérément vide, le Diable a doublé la mise pour l’Inter après vingt minutes de jeu, six minutes seulement après l’ouverture du score de Nicolo Barella. Le réveil grâce à Kai Havertz et les nombreux ratés en zone de finition n’ont pas prêté à conséquence : l’Inter est en demi-finale de l’Europa League, ce sera dimanche, à Cologne, face au vainqueur du duel entre le Shakhtar Donetsk et le FC Bâle.

Romelu Lukaku s’est adapté à une vitesse dingue à son nouvel environnement. Cette saison, il affiche désormais… 31 buts et 5 assists en 49 matches. Surtout, ce lundi soir, il est entré dans l’histoire de la C3. Jamais en Coupe UEFA ou Europa League, peu importe la dénomination, un joueur n’avait secoué les filets lors de neuf rencontres de suite, c’est chose faite et c’est signé Romelu Lukaku, qui s’est illustré chaque fois qu’il a pris part à cette compétition depuis la rose plantée le 27 novembre 2014 face à Wolfsburg. Au total, non pas neuf buts mais… douze, puisqu’il y avait eu un triplé et un doublé face aux Young Boys en février 2015.

Le Diable rouge ne s’est pas penché sur sa performance personnelle lors de l’interview d’après-match, préférant mettre en avant le comportement du groupe. Même si tout n’est pas forcément parfait. « Je suis content pour l’équipe. C’était un match difficile mais je pense qu’on aurait pu marquer bien plus, car on a vraiment raté beaucoup d’occasions. Mais on a gagné et c’est le plus important. Désormais, on doit bien récupérer de cette prestation puis préparer, tant physiquement que mentalement, la demi-finale qui sera une nouvelle bataille, en sachant qu’on a une belle occasion de franchir une nouvelle étape. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous