Critérium du Dauphiné: lutte aux sommets et répétition générale avant le Tour

Critérium du Dauphiné: lutte aux sommets et répétition générale avant le Tour
Photo News

Bien que raccourci après son report dû au coronavirus, le Critérium du Dauphiné (WorldTour) a conservé ses marqueurs principaux. La course à étapes française, qui s’élancera mercredi de Clermont-Ferrand, propose en effet un programme très montagneux au peloton, où les favoris à la victoire finale du Tour de France pourront se jauger.

La 72e édition du Dauphiné s’annonce bien plus corsée que d’habitude. Hormis la première étape qui pourrait convenir aux puncheurs, les suivantes semblent promises aux meilleurs grimpeurs.

Cela correspond d’ailleurs avec la liste des engagés, où figurent les douze premiers du Tour de France 2019 auxquels il faut ajouter le Néerlandais Tom Dumoulin et le Slovène Primoz Roglic, fers de lance de l’équipe Jumbo-Visma et absents sur la dernière Grande Boucle.

Comme sur le récent Tour de l’Ain, la victoire devrait d’ailleurs se jouer entre l’équipe néerlandaise et la formation Ineos, qui pourra compter sur son armada en montagne composée d’Egan Bernal, Chris Froome, Geraint Thomas et Jonathan Castroviejo. Battu deux fois par Roglic le weekend dernier, Bernal a rappelé que son objectif principal demeurait la défense de sa couronne sur le Tour.

Il sera également intéressant d’observer les autres leaders que sont Thibaut Pinot, Tadej Pogacar, Mikel Landa et Richie Porte ainsi que les Colombiens Nairo Quintana, Miguel Angel Lopez, Rigoberto Uran et la pépite Sergio Higuita.

Seize Belges seront au départ, dont six au sein de l’équipe Lotto Soudal : Harm Vanhoucke, Rémy Mertz, Brent Van Moer, Jelle Wallays, Sander Armée et Thomas De Gendt.

Bien qu’absente au Tour, la formation Circus-Wanty Gobert sera représentée par Jan Bakelants, Xandro Meurisse, Quinten Hermans et Thomas Degand. Tim Declercq et Mauri Vansevenant, qui découvrira le WorldTour, seront présents pour Deceuninck-Quick Step.

Tiesj Benoot (Sunweb), Dylan Teuns (Bahrain McLaren) devront eux se mettre au service de leurs leaders en montagne, à l’instar de Jens Keukeleire (EF Pro Cycling).

Enfin, Wout van Aert (Jumbo-Visma), récent lauréat des Strade Bianche et de Milan-Sanremo, pourrait tirer son épingle du jeu lors de la première étape dans une arrivée jugée au sommet du Col de la Gachet (3,9 km à 4,6 %).

Le successeur du Danois Jakob Fuglsang sera connu dimanche après une dernière étape disputée autour de Megève.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous