Accueil Belgique Politique

Pieter De Crem à la Chambre au sujet de Blankenberge: «Cette bande de lâches devrait être sévèrement punie»

Le ministre de l’Intérieur a formulé des propositions afin d’éviter que de tels incidents se reproduisent.

Temps de lecture: 2 min

C’est le Vlaams Belang et la N-VA qui ont principalement souhaité cette commission d’urgence sur « les émeutes et les bagarres à la Côte », pour interpeller ensemble le ministre de l’Intérieur Pieter De Crem (CD&V) sur les actes de violences commis « par des bandes criminelles de jeunes allochtones venus de Bruxelles ».

Pendant cette commission d’urgence, Pieter De Crem a notamment déclaré : « Le comportement de cette bande de lâches devrait être sévèrement puni ».

Le ministre de l’Intérieur a formulé des propositions afin d’éviter que de tels incidents se reproduisent. Il a annoncé qu’il voulait imposer une interdiction aux émeutiers afin qu’ils ne soient plus les bienvenus sur toute la côte belge. Pieter De Crem veut travailler par analogie avec la loi sur le football qui traite du hooliganisme. Il veut être capable d’agir rapidement. « Si la procédure juridique est trop longue, je mettrai en place un cadre administratif», a-t-il assuré.

Le ministre de l’Intérieur n’envisage toutefois pas une fermeture des stations. « Tout le monde a le droit d’y aller, a-t-il affirmé. Personne ne devrait être puni pour la mauvaise conduite d’un groupe de jeunes qui a déraillé. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

44 Commentaires

  • Posté par Baudoux Dominique, mardi 11 août 2020, 20:50

    Aucun commentaire ne fait allusion au fait que, depuis de nombreuses années, les peines de prison de moins de trois ans ne sont plus effectuées... pour désengorger les prisons. Autant dire que l'impunité règne en maître. Et ce ne sont pas des ministres de l'Intérieur francophones qui ont décidé cela... Que les bandes urbaines qui sèment le trouble dans certaines communes bruxelloises soient principalement composées de personnes d'origine allochtone est une réalité connue de tous. Mais tout délinquant doit se voir infliger une juste peine effective au regard de ce qu'il a commis, qu'il soit allochtone ou pas, ceci n'ayant en fait aucune importance. Quelques dizaines de délinquants donnent en fait depuis des années du grain à moudre à l'extrème droite et aux racistes de tout bord, et la gauche, par son attitude laxiste et clientéliste, laisse faire sans réagir au bénéfice de la grande majorité des citoyens allochtones et autochtones, qui aspirent simplement à la tranquillité publique.

  • Posté par NICODEME CLAUDE, mardi 11 août 2020, 18:55

    Otez-moi un doute... Pour De Crem, la bande de lâches, c'est bien les policiers n'est-ce pas ?.... :-)..... Tiens, ça me rapelle...Renaud - Dans mon HLM - extraits: Au rez-d'-chaussée, dans mon HLM | Y'a une espèce de barbouze | Qui surveille les entrées | Qui tire sur tout c' qui bouge | Surtout si c'est bronzé, | .... | Il est tellement givré | Que même dans la Légion | Z'ont fini par le j'ter | C'est vous dire s'il est con!...

  • Posté par Dumont , mardi 11 août 2020, 16:31

    Eh oui, depuis bientôt 2 mois et demi les hôpitaux sont presque vides. Aller voir sur internet les statistiques de sciensano au lieu de répéter aveuglement les mensonges et bourrages de crânes des médias !

  • Posté par Biot Philippe, mardi 11 août 2020, 13:49

    Attendons que le juges, les vrais, interviennent. La Bourgmestre et sa police ne reconnaissent évidemment aucune responsabilité. Pour eux c''est la faute d une bande de bruxellois! Ostende qui a accueilli 2 X plus de touristes n'a pas connu de faits comparables. Pourquoi? Des bandes il y en a toujours eu. A Bruxelles seulement? On ne tire pas à la kalash à Anvers? On ne voit pas passer des tas de drogue Anvers? Liege n'a jamais de problèmes? Charleroi non plus? C'est le travail de la police à qui le Bourgmestre doit donner les moyens d'assure la sécurité de tous..

  • Posté par Dumont , mardi 11 août 2020, 13:44

    Facile de stigmatiser quelques jeunes qui ont eu le courage d'exprimer le ras le bol de tout un pays face aux mesures vexatoires et inutiles imposées par des autorités incompétentes. Depuis plus de 2 mois maintenant, nos hôpitaux sont presques vides !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Ypres: l’extrême droite privée de «Frontnacht» après des semaines d’hésitation

Le conseil communal d’Ypres a tranché : le festival de musique Frontnacht, présenté comme simplement « identitaire » par ses organisateurs, ne pourra pas avoir lieu en marge de l’IJzerwake, dissidence « ultra » du pèlerinage de l’Yser. Les liens entre plusieurs groupes invités et la mouvance néonazie sont désormais trop manifestes pour être ignorés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une