Que faire de mon masque en dehors des zones où il est obligatoire?

Que faire de mon masque en dehors des zones où il est obligatoire?
EPA

C’est un des nombreux nouveaux casse-tête que la crise du Covid-19 a fait émerger. Que faire de son masque quand l’on ne se trouve plus dans un endroit où son port est demandé ? De nombreuses personnes semblent avoir adopté la technique qui consiste à le placer autour du coude, quand d’autres préfèrent l’abaisser autour de leur cou. Et la question est d’autant plus importante que son port est appelé à se généraliser dans l’espace public. La Voix du Nord est ainsi revenue sur les gestes à adopter, et ceux à bannir, afin de se protéger ainsi que les autres au mieux.

Les pratiques à proscrire

Certains comportements observés dans les rues et les transports sont à bannir. C’est notamment le cas de la pratique visant à placer son masque au fond de sa poche. Le fait de le rouler en boule ou autre ne ferait qu’augmenter les chances de contaminer la partie interne du masque, selon le quotidien lillois.

De plus, avec les fortes chaleurs, la transpiration, notamment au niveau du visage, se fait plus importante. Il ne faut alors pas hésiter à changer de protection. Masque et humidité ne font pas bon ménage, cette dernière pouvant altérer certaines propriétés du tissu, comme l’affirme Anne Goffard, virologue au CHRU de Lille et citée par La Voix du Nord.

Celles à éviter

Il est également déconseillé de positionner son masque autour de son bras. Toujours selon Anne Goffard, même si l’idée de placer contre la peau du bras la partie du masque entrant en contact avec le nez et la bouche afin de le préserver des virus dans l’air est bonne, le tissu du masque n’est pas fait pour être en contact perpétuel avec la peau. Le risque est donc que la fabrique ne s’use.

Même constat pour ceux plaçant leur masque au fond de leur poche. Le fait de le rouler en boule ou autre ne fera qu’augmenter les chances de contaminer la partie interne du masque, alerte sur son site Santé Publique France.

Quelles solutions alors ?

La première règle de base, avant toute manipulation du masque, est de se désinfecter les mains, avec du gel hydroalcoolique ou du savon. Il faut ensuite manipuler le masque uniquement au travers des élastiques.

La règle d’or voudrait que l’on change de masque à chaque fois qu’il est manipulé. Mais pour des raisons aussi bien pratiques qu’économiques, il est très difficile de mettre en place une telle recommandation.

Pour La Voix du Nord, la meilleure solution reste donc de placer le masque usagé dans « un sac plastique ou encore une boîte hermétique pour le ranger ». Et si vous n’avez un tel contenant à disposition, il vous reste à « plier en collant l’une à l’autre la partie interne du masque, sans bien sûr le retourner ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous