Accueil Société

Carte: où se faire tester à Bruxelles?

Alors que le nombre de cas positifs au Covid-19 continue sa progression dans la capitale, les Bruxellois sont de plus en plus invités à se faire dépister. Mais difficile parfois de distinguer les différents types de centre, tous correspondants à un certain type de patient. Retour en carte sur la situation.

Temps de lecture: 2 min

L’objectif est ambitieux, et appelle une refonte profonde de la stratégie de dépistage belge. La Belgique, qui teste actuellement 25.000 personnes quotidiennement, souhaite atteindre la barre des 70.000 tests journaliers, objectif annoncé par le ministre Philippe De Backer (Open VLD), à la tête de la « task force » chargée notamment de la stratégie de dépistage. Pour arriver à un tel résultat, ce sont notamment les laboratoires de biologie clinique qui seront mis à contribution.

Mais si l’objectif des 70.000 tests journaliers doit être atteint, il est impératif que les Belges sachent vers quel type de laboratoire se tourner en fonction des symptômes qu’ils présentent. En effet, chaque type de centre de dépistage accueille un certain type de patients, asymptomatiques ou non, ayant été en contact avec un malade ou non… C’est donc pour pallier ces difficultés, et rendre la stratégie de dépistage plus claire pour les Bruxellois, que la Cocom de Bruxelles a mis en ligne une carte interactive, répertoriant les différents centres de dépistage dans la région de Bruxelles-capitale, en les divisant en fonction du type de patients qu’ils accueillent.

Sur cette carte, 44 centres de dépistages sont recensés à Bruxelles, avec :

- En ORANGE, les 22 centres dédiés aux patients symptomatiques, destinés aux personnes souffrant de toux, de fièvre ou encore de perte du goût. Ces sites ne sont accessibles qu’avec une prescription médicale fournie par un médecin généraliste. Si vous n’avez pas de médecin généraliste, vous pouvez appeler le 1710.

- En JAUNE, les 19 centres destinés aux patients ne présentant pas de symptômes, aux personnes revenant d’un pays classé « rouge » par le SPF Affaires Étrangères, ou les personnes identifiées comme « contact à haut risque » par le Call Center. Dans tous les cas, vous devez là aussi vous munir de votre SMS ou code PCR pour y accéder.

- Enfin, en BLEU, les 3 centres privés, où vous pouvez vous faire tester pour des raisons personnelles, ou si le pays dans lequel vous devez vous rendre exige un test PCR négatif. Attention toutefois, ce type de test n’est pas pris en charge par l’INAMI, vous ne serez donc pas remboursé.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par ADAM Jean-Victor, mardi 11 août 2020, 15:51

    Avec un suppositoire ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko