Cyrille Guimard épaté par les performances de Remco Evenepoel: «Je pense qu’il est plus fort qu’Eddy Merckx»

Photo News
Photo News

Remco Evenepoel, l’extraterrestre. À 20 ans, Remco Evenepoel – qui a entamé sa carrière chez les professionnels en janvier 2019 – s’est déjà fait un nom dans le peloton international. Si le Belge n’a pas encore eu l’opportunité de briller sur un grand tour, il marque de son empreinte toutes les courses qu’il dispute. Cette saison, la jeune pépite en est à quatre victoires finale en autant de courses (Tour de San Juan, Tour de l’Algarve, Tour de Burgos et le Tour de Pologne). Ébouriffant.

Les observateurs sont impressionnés par ces performances. Certains sont même dithyrambiques à l’égard du protégé de Patrick Lefevere. C’est le cas de Cyrille Guimard, ancien coureur et directeur sportif, qui emmena notamment Lucie Van Impe au sacre sur le Tour de France 1976. « Aujourd’hui, il a une progression linéaire depuis les juniors. Avant, il était footballeur, et quand il est arrivé au vélo, en quelques semaines il a écrasé tout le monde. Avec son parcours, on ne peut pas dire qu’il a été cramé par le vélo. Dès sa première année pro, à 19 ans, il gagne notamment la Clasica San Sebastian, et cette année il a encore passé un cran. Aujourd’hui, il n’a même plus de stress », explique le Français pour le site spécialisé Cyclismactu.

« Une confiance en lui qui est légitime »

Avant de poursuivre : « Quand on voit le niveau de ses performances et quand on voit sa progression, et en plus il a une confiance en lui qui est légitime, je pense que ce coureur est plus fort que Merckx. C’est même plus fort que Hinault, même si Hinault a été un an sans courir à cause de son service militaire. En potentiel, Evenepoel, c’est au minimum Hinault +. Est-ce qu’il va gagner cinq Tour de France ? C’est possible. D’habitude, les grands champions le gagnent à 23 ans, lui, il pourrait bien le gagner dans sa 21e année, et derrière il a 14 ans pour en gagner d’autres. En tout cas, cette année, s’il avait été sur le Tour de France, il aurait été l’un des favoris au même titre que Bernal et Roglic. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous