Les quarts de finale de la Ligue des champions commencent avec seulement deux anciens vainqueurs: une première depuis 33 ans!

Photo News
Photo News

Au-delà de ses circonstances particulières (huis clos sur terrain neutre), cette édition des quarts de finale de la Ligue des champions se distingue en effet des précédentes en recensant, en quarts de finale, six équipes (PSG, Atalanta Bergame, Manchester City, Leipzig, Atlético de Madrid et Lyon) n’ayant jamais gagné la C1 depuis sa création, en 1955 (contre… seulement deux la saison dernière : Tottenham et Manchester City) ! Pareil cas de figure ne s’était pas produit depuis la saison 1987, avec… Anderlecht, Besiktas, le Dynamo Kiev, l’Etoile Rouge, Bröndby et Porto, qui complétait un Top 8 fort de deux anciens vainqueurs seulement : le Real (six titres à l’époque) et le Bayern de Jean-Marie Pfaff, battu en finale par Porto (1-2), grâce notamment à une madjer de… Madjer !

Un premier vainqueur inédit depuis huit ans ?

Il y a donc théoriquement six chances sur huit d’assister le 23 août prochain au sacre d’un néophyte. Le dernier en date était Chelsea en 2012 et, avant lui, Marseille en 1993. Le Barça et le Bayern, seules équipes à avoir remporté la C1 (à cinq reprises chacune) parmi les huit encore en lice, se rencontrant, samedi, dans le choc de ces quarts, il est déjà acquis qu’il restera trois néophytes dans le dernier carré. Et au moins un en finale…

Côté belge, ils sont encore quatre à pouvoir espérer soulever la Coupe aux grandes oreilles, dans onze jours et ainsi succéder à Divock Origi, sacré avec Liverpool voici déjà… 438 jours : Timothy Castagne, Yannick Carrasco, Kevin De Bruyne et Jason Denayer, alors Thomas Meunier peut la remporter « à distance », lui qui a pris part à cinq des huit premières sorties européennes du PSG avant de signer à Dortmund.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous