Accueil Sports Football Ligue des Champions

Ligue des champions: l’Atalanta Bergame a les armes pour faire trembler le PSG

Plus que sa masse salariale, c’est la quantité de buts marqués en Serie A (98) par l’Atalanta qu’il faut regarder pour comprendre que ce quart de finale contre le PSG n’est pas aussi disproportionné qu’il n’y paraît.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 4 min

Le 19 février 2020 a été une date historique pour l’Atalanta. Pas seulement pour son tout premier 8e de finale en Ligue des champions, mais aussi pour l’ampleur de sa victoire (4-1) face à Valence. Ce soir-là, à San Siro, la formation lombarde avait exposé à l’Europe entière son style de jeu habituel. Oui, habituel, car Gian Piero Gasperini n’avait rien changé. Aucune crainte révérencielle à se déverser vers l’avant via des flancs surpeuplés – deux des trois défenseurs centraux, les deux défenseurs/milieux latéraux, les deux milieux offensifs – pour vider l’axe et mieux y surgir ensuite. Avec, en outre, une reconquête très haute et rapide du ballon et un marquage homme contre homme sur tout le terrain : les Espagnols ne s’en étaient jamais vraiment sortis. Pour encore mieux illustrer ce tempérament offensif, l’entraîneur italien avait remplacé un défenseur central (Caldara) par un centre-avant (Zapata) à un quart d’heure de la fin, sur la marque déjà acquise de 4-1.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Ligue des Champions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs