Bagarre à Blankenberge: une quatrième personne arrêtée, les touristes d’un jour à nouveau bienvenus à Knokke

Bagarre à Blankenberge: une quatrième personne arrêtée, les touristes d’un jour à nouveau bienvenus à Knokke
Belga

Un mineur d’âge bruxellois, soupçonné d’être impliqué dans les incidents survenus samedi à Blankenberge, a été appréhendé, a indiqué mardi le parquet de Flandre occidentale. Trois autres jeunes originaires de la capitale ont déjà été placés sous mandat d’arrêt dans le cadre de ce dossier, pour coups et blessures et rébellion armée.

Les enquêteurs poursuivent l’analyse des images de la bagarre ayant impliqué plusieurs dizaines de personnes sur la plage de Blankenberge. Le mineur interpellé n’a pas encore été entendu. Il devrait être rapidement présenté au juge d’instruction.

Pieter De Crem à la Chambre

Selon le ministre de l’Intérieur qui s’est exprimé en commission d’urgence, il y aurait eu plusieurs occasions manquées dans la gestion locale des événements de samedi. Le Pieter De Crem a formulé des propositions afin d’éviter que de tels incidents se reproduisent.

« Il n’y a à aucun moment été fait état d’un manque d’effectifs policiers à déployer », a notamment souligné le ministre, égrenant les renforts fédéraux qui étaient disponibles et sont d’ailleurs intervenus samedi pour évacuer la plage et interpeller des suspects.

Mais dans la gestion locale des événements de samedi, il y a eu plusieurs occasions manquées, semble vouloir souligner Pieter De Crem. À Blankenberge spécifiquement, la plage « est très étroite, il y a peu de place en dehors des concessions privée à marée haute. C’est la tâche des autorités locales de gérer cet espace, de veiller à ce qu’il n’y ait pas trop de gens en fonction des marées. »

Pendant cette commission d’urgence, Pieter De Crem a notamment déclaré : « Le comportement de cette bande de lâches devrait être sévèrement puni ».

Les touristes d’un jour bienvenus à Knokke

Après avoir clairement fait savoir vendredi dernier que les touristes d’un jour devaient s’abstenir de venir dans sa cité balnéaire, le bourgmestre de Knokke, Leopold Lippens, a fait savoir que ces touristes étaient à nouveau les bienvenus dès mercredi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous