Accueil Société

Week-end du 15 août: la SNCB supprime des trains vers la Côte

Le taux d’occupation de chaque train ne pourra en outre pas dépasser les 80 %.

Temps de lecture: 2 min

La SNCB va tout de même réduire son offre de trains à destination de la mer cet été, a indiqué la gouverneure faisant fonction en Flandre occidentale, Anne Martens, à l’issue d’une concertation avec les ministres compétents, les bourgmestres des villes côtières et la SNCB.

« Après une analyse du nombre de visiteurs s’étant rendus à la Côte ces dernières semaines, il semble que les communes desservies par le train aient atteint une saturation en termes de nombre de touristes, qui ne leur permet pas de garantir à tout moment la sécurité sanitaire et le respect des mesures applicables dans le cadre du Covid », pointe de son côté le cabinet du ministre de la Mobilité, François Bellot.

Pour le prochain week-end du 15 août, un nombre précis de voyageurs quotidiens par commune du littoral sera établi, en fonction de la taille de la station balnéaire : 10.000 visiteurs pour Ostende, 6.000 pour Blankenberge, 2.000 pour Knokke-Heist, 4.000 pour Zeebrugge et 2.000 pour la Panne, selon les chiffres fournis par le cabinet.

Le taux d’occupation de chaque train ne pourra en outre pas dépasser les 80 %. La SNCB sera chargée de veiller au respect de ce seuil, et la police sera appelée en renfort dans les grandes gares.

La SNCB mettra rapidement en place une communication adéquate afin que les voyageurs soient informés de la situation en temps réel. L’offre adaptée sera communiquée vendredi sur les différents canaux de la compagnie ferroviaire.

Ces mesures seront évaluées lundi et le gouverneur décidera mardi prochain si celles-ci doivent être reconduites, conclut le cabinet.

Daphné Dumery, la bourgmestre de Blankenberge où a éclaté une grosse bagarre samedi dernier, est soulagée qu’une solution ait pu être dégagée. « Je suis contente que chacun prenne ses responsabilités. Nous sommes parvenus à élaborer un bon plan qui est prêt à temps pour le prochain week-end. Nous espérons que les gens comprennent que ce n’est pas une bonne idée de se rendre en masse à la côte par ces temps de coronavirus », a-t-elle commenté.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Biot Philippe, mercredi 12 août 2020, 13:16

    C'est la Bourgmestre de Blankenberge qui va dédider que la SNCB diminuera le nombre de trains qui desserviront les gares de la côte? C'est encore elle qui va décider du taux d'occupation de ces trains, Où allons-nous. Heureusement qu'il y a des bourmestres comme Leopold Lippens à Knokke, comme Bart Tommelein à Ostende et comme tous les autres La Panne, Coxyde, ....Middelkerke, ...Mariakerke.....Bredene, Le Coq...;Wenduyne..qui n'ont pas peur de l'afluence.et chez qui chacun est le bienvenu

  • Posté par Deroubaix Jean-Claude, mardi 11 août 2020, 20:48

    Il faut arrêter les trajets de train Bruxelles vers la Côte et réaffecter le personnel et les véhicules pour améliorer les relations entre Bruxelles et les villes wallonnes ainsi qu'entre les villes wallonnes. Cela évitera aussi d'envoyer les touristes à Bruges, cette ville particulièrement intolérante aux "allochtones" dans lesquelles les Brugeois comprennent les Wallons et les Bruxellois. Quant aux Bourgmestres bruxellois et wallons, ils pourraient prendre leur "courage" à deux mains et élaborer quelques arrêtés imposant les mêmes contraintes aux Flamands que celles que ceux-ci imposent aux touristes sur la côte. Ex : Tout Flamand se promenant sur la Grand-Place de Bruxelles, de Namur, de Liège, de Mons ou Charleroi qui ne pourrait pas prouver qu'il va loger au moins une nuit dans la ville en question sera puni d'une amende de XXX euros !

  • Posté par Deroubaix Jean-Claude, mardi 11 août 2020, 20:48

    Il faut arrêter les trajets de train Bruxelles vers la Côte et réaffecter le personnel et les véhicules pour améliorer les relations entre Bruxelles et les villes wallonnes ainsi qu'entre les villes wallonnes. Cela évitera aussi d'envoyer les touristes à Bruges, cette ville particulièrement intolérante aux "allochtones" dans lesquelles les Brugeois comprennent les Wallons et les Bruxellois. Quant aux Bourgmestres bruxellois et wallons, ils pourraient prendre leur "courage" à deux mains et élaborer quelques arrêtés imposant les mêmes contraintes aux Flamands que celles que ceux-ci imposent aux touristes sur la côte. Ex : Tout Flamand se promenant sur la Grand-Place de Bruxelles, de Namur, de Liège, de Mons ou Charleroi qui ne pourrait pas prouver qu'il va loger au moins une nuit dans la ville en question sera puni d'une amende de XXX euros !

  • Posté par Biot Philippe, mardi 11 août 2020, 19:53

    Les cars et les voitures vont-ils aussi être contingentés? La côte belge va être un domaine à accès limité? Mais non! C'est le moment que le Bourgmestre Leopold Lippens choisit pour rétablir les droits de tous à Knokke. Y aura-t-il deux côtes du Nord avec des deroits différents suivant l'umeur d'un bourgmestre???

  • Posté par Derson Isabelle, mardi 11 août 2020, 19:36

    "va supprimé" ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs