Un choix «historique et sûr»: les médias américains réagissent à la nomination de Kamala Harris comme colistière de Joe Biden

Un choix «historique et sûr»: les médias américains réagissent à la nomination de Kamala Harris comme colistière de Joe Biden
Photo News

Dans la course à la présidentielle, Joe Biden a choisi de se présenter avec Kamala Harris, une sénatrice californienne et ancienne procureure de 55 ans. Coriace et Afro-Américaine, elle sera la colistière du parti démocrate. Si Joe Biden l’emporte dans trois mois, Kamala Harris deviendra alors la première vice-présidente de l’histoire des Etats-Unis. Toujours en cas de victoire de Joe Biden, elle pourrait aussi occuper la fonction suprême si le démocrate venait à lâcher la fonction en cours de mandat, pour des raisons de santé : Joe Biden aura en effet 78 ans lors de son investiture en janvier, ce qui en fera le plus vieux président américain à entrer en fonction.

Le New York Times salue un choix « à la fois sûr et énergique. » Pour le quotidien généraliste new-yorkais opposé à Donald Trump, il s’agit d’une décision « historique, particulièrement pour les femmes noires. »

Le son de cloche est presque identique du côté du Washington Post. Pour le journal de la capitale, propriété du milliardaire Jeff Bezos, il s’agit également d’un choix « historique et sûr. » D’après le média généraliste, lui aussi opposé à l’actuel président, c’est une décision d’autant plus symbolique qu’elle intervient à un moment où le pays fait face à la question raciale.

« Personne ne cochait plus de cases qu’elle », ce qui a conduit Joe Biden a effectué un choix « prévisible », estime de son côté CNN. Comme le New York Times et le Washington Post, la chaîne d’information en continue évoque un choix « sûr » et « historique. »

Proche de Donald Trump et du parti républicain, Fox News est logiquement plus critique. « Harris aurait-elle été nommée colistière si les hommes avaient pu prétendre à cet honneur ? », s’interroge le média conservateur qui estime, comme Donald Trump, que la colistière ne s’est pas montrée à son avantage lors des dernières primaires démocrates.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous