Coronavirus: «La hausse se stabilise mais cache d’importantes différences régionales»

Coronavirus: «La hausse se stabilise mais cache d’importantes différences régionales»

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en Belgique s’élevait à 604 par jour en moyenne au cours de la période de sept jours allant du 2 au 8 août, ce qui représente une augmentation de 12 % par rapport à la période de sept jours précédente, selon les derniers chiffres mis à jour mercredi par Sciensano.

« La hausse se stabilise mais la moyenne cache d’importantes différences régionales », explique le centre de crise lors de sa conférence de presse.

L’augmentation du chiffre est surtout due au fait que des cas ont été « retrouvés » depuis le 3 août. Les chiffres du samedi 8 août sont, eux, stables sur une semaine.

Dans les provinces d’Anvers, du Limbourg, et du Luxembourg la courbe s’aplatit. À Anvers, une stabilisation du nombre d’infection est constatée. Tandis que Bruxelles voit la courbe augmenter, la plus forte augmentation constatée (+57 % en moyenne). Si cette augmentation se poursuit, Bruxelles atteindra la moyenne des infections de la province d’Anvers d’ici 2 semaines. « Ce chiffre indique plus l’impact sur la santé, une idée de ce qui se passe actuellement tandis que les nouveaux cas montrent ce qui va se passer dans les semaines à venir ».

Une petite poussée de fièvre a été enregistrée du côté des hospitalisations, avec 48 admissions en 24 heures déclarées par les hôpitaux belges, 11 à Anvers et 12 à Bruxelles-Capitale. Un chiffre qu’on n’avait plus vu depuis le 23 mai. Cela a fait remonter la moyenne à 33 entrées par jour. « Nous ne sommes pas dans la même situation dramatique qu’en mars et avril, mais cela doit nous rappeler que le virus reste dangereux », explique Frédérique Jacobs lors de la conférence de presse du SPF Santé publique.

Par ailleurs, le nombre de tests effectués est en train de se tasser. On a testé près de 4.000 personnes en moins le samedi 8 août que le samedi 1er août.

La Belgique compte 9.885 morts du Covid-19 depuis le début de l’épidémie. Entre le 2 et le 8 août, 3,7 décès ont été enregistrés par jour en moyenne (+63 %).

Ventilateurs et climatisation

« La climatisation peut s’utiliser en toute sécurité dans les maisons de repos pour rafraîchir les pièces. Il est évidemment important que la climatisation soit bien réglée et entretenue. La proportion d’air venant de l’extérieur doit toujours être apportée, afin que l’air intérieur ne recircule pas », explique Frédérique Jacobs.

Concernant les ventilateurs, le centre de crise explique qu’il est important de ne les utiliser que dans sa propre maison, sa propre bulle, ou alors dans sa chambre et non dans les pièces communes en ce qui concerne les collectivités.

« Aucun flux d’air important ne doit se produire entre les personnes pour que les gouttelettes ne se propagent. Le centre de crise conseille d’orienter les ventilateurs vers le mur et de le régler sur un niveau plus faible », rappelle Frédérique Jacobs.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous