Accueil Économie

Le Parlement germanophone se penche une nouvelle fois sur le nucléaire

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le parlement germanophone, s’est une nouvelle fois penché sur le problème de l’énergie nucléaire, avec une proposition de résolution déposée en janvier dernier par les partis d’opposition: CSP, Ecolo et Vivant.

Dans ce texte, les trois partis demandent entre autres au gouvernement fédéral qu’il retire ces décisions concernant la remise en route des réacteurs de Tihange 2 et Doel 3 qu’ils souhaitent voir mis à l’arrêt. Les membres de l’opposition demandent également que la sortie du nucléaire soit réalisée, comme prévu, en 2025. CSP, Ecolo et Vivant souhaitent par ailleurs qu’un plan d’urgence transfrontalier, consacré au nucléaire, soit mis en œuvre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs