Un nouveau directoire politique pour orienter le Parlement européen

Emmanuel Macton a profité du sommet pour évoquer les ratés du lancement de la nouvelle Commission avec Ursula von der Leyen.
Donald Tusk a été mandaté pour négocier le choix du prochain président de la Commission européenne.
Elio Di Rupo a remonté la pente, se produisant notamment en duo avec Paul Magnette. © Belga.
Pour Emmanuel Macron, «
il faut une coalition plus large
» au Parlement européen, «
où les équilibres seront beaucoup mieux respectés
».
Pour Emmanuel Macron, «
il faut une coalition plus large
» au Parlement européen, «
où les équilibres seront beaucoup mieux respectés
».
Mark Rutte, Charles Michel, Pedro Sanchez et Antonio Costa (de g. à dr.)
: socialistes et libéraux ont décidé de ne plus laisser le PPE imposer ses vues.
«
Le gouvernement Michel est minoritaire tout en n’ayant jamais testé au Parlement sa capacité à entraîner une majorité d’élus pour exercer le pouvoir...
», explique Jean-Benoit Pilet. © Reuters.
Le style Catherine Moureaux
: un calme à toute épreuve, mais un ton chirurgicalement tranchant.
©Belga
FRANCE-EU-PARLIAMENT
Un Jean-Claude Juncker chancelant a dû etre soutenu par des dirigeants européens, lors du sommet de l’Otan.
Zakia Khattabi et Elio Di Rupo ensemble à Bruxelles, en 2016, lors de la marche mondiale des femmes © Belga
La nouvelle promotion du Collège d’Europe, baptisée «
Simone Veil
», se compose de 345 étudiants sélectionnés parmi 1.680 candidats. © Pierre-Yves Thienpont.
©EPA
Le Premier ministre portugais Antonio Costa était ce vendredi à Berlin - le vrai lieu de pouvoir européen
? - pendant que la Commission décidait de son budget. © Reporters/DPA.
01
Le président portugais Pedro Passos Coelho. © Reuters.
Pour Antonio Costa, les accords conclus entre son parti et les autres partis de gauche «permettent de former un gouvernement stable pour l’ensemble de la législature». © Patricia de Melo Moreira, AFP
Pedro Passos Coelho a face à lui un parlement hostile. © Reuters
REUTERS