Négociations fédérales: une discussion «très approfondie» entre les préformateurs et les Verts

Négociations fédérales: une discussion «très approfondie» entre les préformateurs et les Verts

Les préformateurs Bart De Wever (N-VA) et Paul Magnette (PS) ont eu mercredi matin une discussion « très approfondie » avec les partis écologistes Ecolo et Groen, a-t-on appris à bonne source. La rencontre a duré 2h40 et les protagonistes ont décidé de se revoir.

La discussion a été « très approfondie » sur les thématiques environnementales et climatiques et n’est donc pas terminée.

Cette volonté de se revoir ne laisse toutefois rien présager quant à une montée des verts dans l’attelage fédéral.

Les présidents de la N-VA et du PS ont rendu rapport de leur mission devant le Roi samedi dernier. Ils sont à nouveau attendus au Palais lundi prochain, le 17 août. Le duo est à la recherche d’un sixième partenaire pour compléter la « bulle des cinq » partis (N-VA, PS, SP.A, CD&V et CDH, soit 69 sièges sur 150) afin d’obtenir une nouvelle majorité fédérale.

Les libéraux du MR et de l’Open Vld restent unis et sont prêts à y participer à condition que les cinq mettent de l’eau dans leur vin. Ils veulent également que les deux « préformateurs » corrigent leur copie sur les plans économique et communautaire. Ils devraient être à nouveau reçus par le duo d’ici lundi.

Du côté des Verts, le « schéma institutionnel » évoqué par les préformateurs pose aussi problème.

La bulle des 5

La question communautaire crispe également au sein même de la « bulle des cinq ». « Evitons les assimilations hâtives en donnant l’impression que nous avons déjà validé un quelconque contenu, y compris institutionnel », a ainsi recadré mardi le président du cdH, Maxime Prévot.

Alors que les tractations se poursuivent, DéFI, qui n’est pas invité aux discussions, réclame dans un communiqué toute la transparence sur le volet institutionnel proposé. « Les informations filtrant sur les négociations fédérales ressemblent à un véritable ’musée des horreurs’ institutionnel », selon le président de la formation amarante, François De Smet.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous