Accueil Monde Europe

Hongrie: face à Orban, des «petits» médias font de la résistance

Malgré une décennie de pouvoir autoritaire notamment marqué par le muselage de la presse critique, des voix dissonantes continuent d’émerger dans un univers médiatique profondément sinistré.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le déclic s’est produit aux législatives du printemps 2002. Battu de justesse à la surprise générale après son premier mandat à la tête de la Hongrie, le jeune Premier ministre déchu Viktor Orban attribua sa défaite aux médias accusés d’avoir soutenu son adversaire socialiste Péter Medgyessy. Dès son retour aux affaires en 2010 après deux législatures de purgatoire, le conservateur mit un point d’honneur à domestiquer ou museler ses critiques afin d’éviter que son pire cauchemar politique ne se reproduise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs