10917401-010
Sophie Wilmès et Antony Blinken, à l’issue de leur entretien au Palais d’Egmont.
Le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke (Vooruit, ex-SP.A)
POLITICS CONSULTATION COMMITTEE PC
La réforme de Christie Morreale rationalise les procédures des APE.
d-20210305-GLL6CU 2021-03-19 18_14_30
POLITICS CONSULTATION COMMITTEE PC
POLITICS CONSULTATION COMMITTEE PC
La première aide annoncée par le ministre Dermagne consiste en une augmentation des allocations minimales pour les travailleurs bénéficiant du statut d’artiste.
BELGIUM GOVERNMENT PANDEMIC CORONAVIRUS COVID19
Denis Ducarme.
10917092-048
d-20210115-GKU663 2021-01-15 18_24_04 (2)
Frank Vandenbroucke n’a pas dévié de sa ligne. Le ministre de la Santé plaide pour des mesures fortes pour contrecarrer l’envol de l’épidémie.
«Très clairement, ces sanctions visent le cœur de la démocratie en Europe», déplore Samuel Cogolatti.
B9725128517Z.1_20201104202449_000+G60H0PANR.1-0
Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10865389-082

    Réouverture de l’horeca: un bourgmestre ne peut pas empêcher la police de verbaliser

  2. d-20210205-GL598J 2021-04-14 11_55_07

    Voyages: quelles sont les mesures en vigueur dans les pays prisés des Belges? (carte interactive)

  3. Tout est bien qui… va bientôt finir en ce qui concerne l’accord post-Brexit ? Minute! Le Parlement joue la montre: la ratification en plénière n’a toujours pas été mise à l’agenda de la prochaine (et dernière utile) session, prévue du 26 au 29 avril.

    Brexit: le Parlement européen joue la montre

La chronique
  • La chronique «Enjeux»: «Il faut savoir où nous allons»

    Le covid est sans doute l’un des plus grands défis lancés aux démocraties occidentales depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Mais, paradoxalement, au-delà des débats d’experts et des chamailleries politiciennes, la pandémie a surtout révélé l’absence d’un « grand récit », de cette interprétation du moment et du monde, de cette affirmation de valeurs et d’objectifs, qui permettent à des sociétés désemparées de se rassembler, au-delà de leurs différences et de leurs différends.

    Aucun grand discours n’est venu donner du sens à la crise, alors que l’incertitude aurait mérité autre chose que des déclarations convenues et des consignes techniques. Certes, on n’est pas en guerre. Il n’y a donc pas eu d’appel du 18 juin. Il n’y a pas eu non plus de harangue épique à la hauteur du discours des « heures sombres » prononcé par Winston Churchill le 4 juin 1940 à la Chambre des Communes. Ni d’exposé grave comme celui de Franklin Roosevelt le 6 janvier 1941 sur les Quatre Libertés, dont celles, tellement d’actualité, de « vivre à l’abri du besoin et à l’abri de la peur...

    Lire la suite

  • Zut, on déconfine

    A quoi reconnaît-on une personne déprimée ? Même les bonnes nouvelles ne lui rendent pas le sourire.

    Ce sentiment de blues généralisé domine largement après les annonces du Comité de concertation de mercredi. Les écoles rouvrent ? Bof. Les terrasses vont s’égayer ? Ah bon. Le couvre-feu va sauter ? Soit.

    Mais que se passe-t-il dans un pays plutôt réputé pour sa bonne humeur ? Il se passe d’abord que le Comité de concertation a pris la...

    Lire la suite