Accueil Belgique Politique

Pourquoi Bruxelles avance masquée

Le masque est désormais imposé partout à Bruxelles pour une durée indéterminée. Saluée par la plupart des bourgmestres, cette obligation nécessitera une mise en application cohérente entre les 19 communes pour éviter de perdre le citoyen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Il avait été convenu jeudi dernier, dans le cadre d’une réunion entre le ministre-président, les 19 bourgmestres et la haute fonctionnaire de l’arrondissement de Bruxelles (dont les fonctions recouvrent peu ou prou celles des gouverneurs des Provinces), que le port du masque généralisé à l’ensemble de la Région bruxelloise serait décrétée une fois franchi le seuil d’incidence de 50 cas par semaine pour 100.000 habitants.

Ce seuil moyen a été franchi ce mercredi matin (certaines grosses communes comme Anderlecht, Schaerbeek ou la Ville de Bruxelles ayant sensiblement tiré la tendance vers le haut). En conséquence, les Bruxellois doivent désormais se couvrir le nez et la bouche partout dans l’espace public, même dans les parcs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

33 Commentaires

  • Posté par Vincent Mireille, jeudi 13 août 2020, 19:37

    S'il y avait une mesure à prendre pour perdre l'adhésion des citoyens, c'était bien celle-là. Le port du masque dans les magasins: ok, c'est une manière de respecter le personnel. Sur les marchés, ça fait sens. Mais dans les rues quasi vides de ma commune, je ne vois pas l'intérêt. S'il y a des mesures de santé publique à prendre, pourquoi ne pas interdire la voiture en ville? (10000 décès prématurés par an en Belgiqueà cause des particules fines; c'est autant que le Covid!).

  • Posté par Reis Leonor, jeudi 13 août 2020, 15:36

    Cette mesure n'est pas justifiée .... quel est le but? On nous ment, on nous fait peur, on nous manipule ... voilà. Nous ne sommes plus libres de faire quoi que ce soit, c'est la dictature.

  • Posté par Taburiaux Fabienne, jeudi 13 août 2020, 13:17

    Assis sur un vélo on est potentiellement contagieux il faut porter un masque. Mais assis à la terrasse d'un café là plus de danger de contamination ! Et pourtant le mètre cinquante est loin d'être respecté sur toutes les terrasses..... Pour marcher dans la rue il faut un masque mais si on achète une glace alors on peut marcher sans son masque, on n'est plus contagieux ! Génial non, mangeons des glaces pour lutter contre les virus ! Cette mesure n'est pas justifié par la science mais bien par l'économie et la démagogie. Ils ont "fait" quelque chose

  • Posté par Monsieur Alain, jeudi 13 août 2020, 13:15

    Une mesure liberticide, excessive, non-proportionnelle, non-différenciée et non-limitée dans le temps et dont l'application concrète est laissée à l'appréciation arbitraire des policiers sur le terrain ! Nous savions que la Belgique n'était déjà plus un pays, nous savons maintenant que ce n'est plus une démocratie non-plus. Montaigne réveille-toi, ils sont devenus fous !

  • Posté par Dumont , jeudi 13 août 2020, 11:17

    Depuis 2 mois et demi, hôpitaux presque vides, moyenne de 2,5 morts par jour. Aucune augmentation significative (aller voir les statistiques de sciensano). Et on continue à brimer et humilier la population par des mesures inutiles. C'est un grand mouvement de révolution populaire que vous cherchez ???

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs