HEALTH-CORONAVIRUS_FRANCE-HOSPITAL
53317352
d-20140425-G1VLMJ 2014-04-25 16:51:50
d-20200321-GFL32N 2020-03-21 18:37:03
belgaimage-162726929-full
53316396
d-20140410-W4521X
10863362-059
nic_bello_92363426_147298410143139_4213949851139138824_n
Des liens forts se sont tissés entre participants au spectacle urbain «
Décrocher la lune
», qui sont utiles pour faire marcher la solidarité aujourd’hui à La Louvière.
Bonne nouvelle supplémentaire
: le soleil sera de la partie cette semaine.
d-20081230-WAJA92
Exclusif - Les parisiens sortent pendant le confinement lors de
ILLUSTRATIONS CORONA VIRUS IMELDA HOSPITAL
10863362-138
d-20200320-GFKPD2 2020-03-21 23:35:52
Le choix de la rédaction
  1. belgaimage-52616276-full

    Coronavirus: des cuisines et un camion frigorifique en guise de morgue

  2. RTS37E0G

    Comment nous nous sommes résignés à voir nos libertés confinées

  3. Pierre Wunsch, gouverneur de la BNB.

    Un monde en récession

La chronique
  • Chronique d’une pandémie annoncée

    Aux Etats-Unis, il ne faudra pas attendre une commission d’enquête parlementaire pour évaluer comment les autorités ont répondu à la pandémie du coronavirus. Le « journalisme de reddition de comptes » tourne déjà à plein régime dans ce pays où la Cour suprême a consacré le rôle de la presse comme Quatrième pouvoir. « Il a fallu 70 jours pour que Donald Trump traite le coronavirus non pas comme une menace distante ou une grippe inoffensive, mais comme une force meurtrière qui s’apprête à tuer des dizaines de milliers de citoyens », écrivait le Washington Post le 4 avril dans un article de 40.000 signes, fondé sur l’interview de 47 experts et sévèrement intitulé : « Les Etats-Unis accablés par le déni et les dysfonctionnements ».

    L’établissement de la ligne de temps de la pandémie et, en parallèle, des mesures gouvernementales est sans appel. Comme le reconnaissait le gouverneur démocrate de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, « la maladie a toujours eu une longueur...

    Lire la suite

  • L’après-crise? Et voilà soudain qu’on prépare la sortie du confinement… idéologique

    Ce sera quoi la facture ? Lufthansa annonçait mardi qu’il faudrait restructurer Brussels Airlines. Soudain, 4.200 employés ont tremblé, et beaucoup d’autres travailleurs avec eux. Tenir, il faut tenir, mais les entreprises qui nous emploient y réussiront-elles ? Une enquête disait hier que 40 % des chefs d’entreprise wallons craignaient la faillite. Et voilà le mot redouté auquel on préfère désormais la « préservation de la chaîne de valeur ». Mais la menace est là, plus la mise à l’arrêt de l’économie du monde se...

    Lire la suite