CRIME LA HULPE HOSTAGE SITUATION
Frédéric Lammerant, «
un aîné en devenir
», et Jacques Belis, «
le plus jeune de la bande
», entendent rompre l’isolement des personnes âgées.
Magie, danse, chant, humour, poésie
: le public du Magacian a eu droit à la totale
!
Des spécialisations sont à prévoir dans le cadre de la constitution du réseau auquel la clinique Saint-Pierre fera partie.
eglise (2)
Après 23 vélos électriques prêtés au personnel des entreprises nivelloises, l’intercommunale in BW compte lancer un réseau sur toute la province.
d-20190306-3RMQF4 2019-12-02 11:16:58
Une action de sensibilisation à la propreté dans 5 villes wallonnes.
Le centre de la gravure à La Louvière est un des sites recensés et particulièrement accessibles.
1203 bus
Les dandys pourront désormais, grâce à Pierre Vanherck, lire le certificat d’authenticité de leur canne avec leur téléphone.
Pour trois arbres plantés en Brabant wallon, ce sont 25 autres qui le seront à Madagascar.
Cent portables recyclés, ce sont trois tonnes de CO
2
 évitées. C’est l’équivalent d’un aller-retour à New York, selon la société nivelloise ASmartWorld.
Le glissement de terrain de 1999 avait lardé la butte du Lion d’une cicatrice de 38 mètres.
Yves Vander Cruysen est un «
Belgophile
» dans l’âme. Son souhait est de rendre les Belges fiers de ce qu’ils ont réalisé dans le monde.
Des chênes, hêtres, noisetiers et autres aubépines ont été plantés de manière aléatoire. Rendez-vous dans vingt ans pour voir le résultat
!
Le choix de la rédaction
  1. GetImageContent[2]

    Age, sanctions, exceptions: tout savoir sur le Covid Safe Ticket

  2. Pierre Mottet, le président du conseil d’administration d’IBA, est devenu jeudi soir le nouveau président de l’Union wallonne des entreprises.

    Pierre Mottet (UWE): «Une Wallonie en tête, durablement ensemble»

  3. Le socialiste francophone et la libérale flamande profondément en désaccord sur le prochain exercice budgétaire.

    Effort budgétaire: ça chauffe dans la Vivaldi, Dermine tacle De Bleeker

La chronique
  • La chronique «Enjeux»: l’Afghanistan, le cimetière de l’information

    En 2002, l’Afghanistan était 104e au classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières. En 2021, il avait dégringolé à la 122e place. Et pourtant, au cours de ces vingt années de présence militaire internationale, le secteur des médias était, avec la scolarisation des filles, l’un des rares succès dont pouvaient se targuer ceux qui ambitionnaient de créer une société plus moderne et plus libre.

    Le paradoxe n’est qu’apparent. La chute au palmarès de RSF s’explique non seulement par la montée en puissance des Talibans au fil de leur longue marche vers Kaboul, émaillée de violences, mais aussi par le cynisme de gouvernements « démocratiques » afghans peu empressés d’assurer la protection de journalistes qui enquêtaient sur leur arbitraire et leur corruption. La liberté de la presse a été le « canari dans la mine », annonçant le coup de grisou.

    Depuis la Blitzkrieg victorieuse des Talibans, des cohortes de journalistes ont quitté l’Afghanistan, de nombreux médias ont fermé, l’immense majorité des femmes...

    Lire la suite

  • L’aide à tous les sinistrés est l’honneur de la Wallonie

    La question peut légitimement être posée : la Wallonie doit-elle vraiment dénouer aussi largement les cordons déjà très sollicités de sa bourse pour indemniser tous les sinistrés des inondations de juillet ? En d’autres termes : ne faudrait-il pas faire la part des choses entre les ménages bien assurés et ceux qui ne le sont pas ? Entre les riches et les pauvres ? Les Liégeois très impactés et les autres ? Et pourquoi pas les citoyens et les entreprises, les jeunes et les vieux, les start-up prometteuses et...

    Lire la suite