Accueil Belgique Politique

Ce qui se joue derrière les négociations fédérales

Après la Vivaldi, l’Arizona, la minoritaire, c’est une coalition autour du PS et de la N-VA qui se tente. Mais il ne s’agit pas « que » de former un gouvernement. La capacité de conclure des accords nord-sud, de réformer intelligemment l’Etat et de donner un avenir à la Belgique se joue aussi.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 6 min

Pour avoir une chance d’aboutir, des négociations gouvernementales doivent se dérouler dans une certaine discrétion. Mais comme toujours, celles qui occupent les préformateurs Paul Magnette et Bart De Wever ne peuvent éviter totalement les fuites. Toujours partielles. Orientées. Voire organisées par ceux qui voudraient les voir échouer, du moins prendre un autre cours. Au mieux distillées par ceux qui pensent engranger des avancées.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

29 Commentaires

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 13 août 2020, 21:47

    Lefebvre Michel, commentaire ridicule. Le MR n'a pas cédé au bout de plus d'un an de négociations infructueuses mais il a couru en moins de deux semaines à la soupe; les rapprochements MR-NVA et PS-NVA n'ont RIEN à voir. Par ailleurs, le MR n'a rien réussi du tout, il n'a dans les faits écarter aucune réforme de l'Etat. Ce que vous vous garder bien de dire, c'est qu'en 2014, on digérait à peine la sixième et le VLD et le CD&V ne voulait pas eux non plus à ce moment là d'une nouvelle réforme de l'Etat. Le MR n'a rien gagné du tout et si le MR négociait aujourd'hui, avec la NVA, il y aurait un chapitre institutionnel. Avec ou sans le PS!!! Trève de mensonges!

  • Posté par Druide David, jeudi 13 août 2020, 18:45

    Dubuisson va chier dans son froc quand elle verra le résultats des très prochaines élections...Mais il sera trop tard poulette...Tu pourras toujours te faire engager par ta copine Magnette!

  • Posté par Lefebvre Michel, jeudi 13 août 2020, 18:06

    Un réforme intelligente ne peux se faire dans une arrière boutique par deux partit qui veulent sauver leur tête pour le prochaines et inévitables élections. La nécessaire réforme doit se réfléchir par tous, doit être précise expertisée on doit pourvoir y discuter régionalisation mais aussi re fédéralisation. La Nva, que je sache n'est pas représentative de la majorité des belge et le PS non plus, vous avez beau les présenter comme les "plus grandes familles politique" de Belgique la NVA présente 16,66% des belges (moins que les libéraux) quant aux PS ils représentent 19,33% des belges et pourtant vous semblez leur attribuer la légitimité pour décider en notre nom à tous comment détricoter l'état. D’ailleurs pour le PS après plusieurs années à taper dur sur le gouvernement "NVA-MR" à hurler au respect de la parole pré électorale à jurer que JAMAIS avec la Nva, jamais de dé-tricotage de l'état, jamais jamais jamais.. on peut imaginer sans trop se tromper que les 13 % d'électeurs wallons ont été trompés et que Magnette ne représente guère qu'une poignée d'électeurs. Vous pensez qu'il n'est pas possible de faire un gouvernement sans toucher aux institutions ? mais à quoi ça sert sur un gouvernement de 2 ans maximum ? a part à précipiter un truc mal pensé et destiné à faire bander les nationalistes ? Les libéraux avaient réussit à créer des formules exemptes de régionalisation pour le reste de cette législature ce n'était pas impossible et ça ne l'est QUE grâce à Paul Magnette.

  • Posté par Steens Frédéric, jeudi 13 août 2020, 13:26

    Bravo pour la tentative PS-NVA en si peu de temps après les élections, un réel plaisir de voir que le sort du pays du Nord au Sud vous tient tous à coeur.

  • Posté par Corbisier Maurice, jeudi 13 août 2020, 13:03

    J'ai apprécié le commentaire de Martine Dubuisson...Mais nous vivons dans un pays (ce n'est pas le seul malheureusement en Europe )qui manque singulièrement d'hommes de valeur. L'avenir du pays ? quel pays?..;fait de wallons ,de Bruxellois et de Flamands qui ont réussi à vivre ensemble bon an ,mal an...Avec un BSP crédible en son temps mais frappé de plein fouet par le nationalisme...Karel Van Miert n'était-il pas membre de la Volksunie?..Avec un Etat CVP contesté par la gauche mais souvent courtisé par les libéraux (sauf dans les matières éthiques ,il faut le reconnaître)..contesté, quand même ,par un PS libéralisé. Tout cela donne ,en Flandre , La NVA et le Vlaams Belang ... à droite toute ....épaulées par le patronat flamand soucieux de détruire toute opposition politique et syndicale ,mondialisation libérale oblige)...Solutions : le séparatisme ,mais personne n'y croit ,le fédéralisme confirmé , amélioré ou la dépendance aux diktats flamands (le MR en sait quelque chose ,mais il semble avoir apprécié "globalement"(le terme n'est pas correct ,mais il me semble que je traduis les sentiments de son président actuel ,comme du précédent?). Cette négociation réunissant les "ennemis" doit nous donner à réfléchir ...on continue dans ce "bordel" ou on cherche des solutions ? Le PTB (qui n'a pas la parole ,mais unitariste) ,Ecolo ( surfant sur un vague extrémiste écolo)l) et le MR (dont on ne doit pas oublier le comportement passé) on acheté des bazookas en prévision de futures élections ? Alors ,nous connaissons déjà les "vierges et martyrs..".soucieux de changer la donne ...Ecolo avec les libéraux (on ne sait jamais ;..tout est possible avec eux......De toute façon ..les bazoukas sont prêts ...Feu?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs