Neymar après la qualification du PSG pour les demies de la Ligue des champions: «Je n’ai jamais pensé à rentrer à la maison»

Reuters
Reuters

Neymar n’a « jamais pensé rentrer à la maison » alors que le Paris Saint-Germain était mené jusqu’à la 90e minute par l’Atalanta Bergame avant de s’imposer en quart de finale de la Ligue des champions mercredi à Lisbonne (2-1), a déclaré le Brésilien.

« C’est une soirée formidable. L’Atalanta est une grande équipe, ils ont très bien joué, c’est la surprise de la compétition. Ils ont été très agressifs, on savait qu’ils allaient presser sur tout le terrain. On est très contents de ce qu’on a fait, on a fait un grand match aussi », a analysé sur RMC Sport la star du PSG, omniprésente mais maladroite lors de la rencontre remportée in extremis.

« Il va falloir se reposer, c’était un match difficile mentalement. Je n’ai jamais pensé à rentrer à la maison. Du début à la fin, dès l’échauffement, on n’a pensé qu’à se qualifier pour les demies. Personne ne va m’enlever de la tête que je veux aller en finale », a poursuivi le joueur de 28 ans.

Au bord de l’élimination avant de renverser la rencontre, le PSG a « franchi un palier », selon le Ney, conscient qu’un « autre très difficile arrive ».

« Il va falloir régler ce qu’on peut pour faire un autre grand match. On vit des choses très fortes. On a vraiment un groupe formidable, on est une famille, on sait qu’avec cet état d’esprit c’est impossible de nous mettre hors compétition. On savait qu’un ballon pouvait arriver, que même après l’égalisation on pouvait mettre un deuxième but », a-t-il encore ajouté

De quoi aller jusqu’au bout ? « L’envie que j’ai de gagner la Ligue des champions était là bien avant, et n’est jamais partie. Il reste deux matches, un seul pour aller en finale, on va tout donner », a promis Neymar.

Le PSG affrontera en demi-finale, sa première depuis 25 ans en C1, l’Atlético Madrid ou Leipzig.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous