Spectacle de Dieudonné: le propriétaire pas informé de l’occupation de son terrain

B9720264344Z.1_20190714174730_000+GTEE2I7FP.1-0
 
Chênée
Doctorante à l’ULiège, Natacha Delrez travaille à la mise au point d’un vaccin contre l’herpès virus des anguilles. Et c’est passionnant
!
Le tombeau de Toutankhamon reconstitué à Liège
Photo Sand edito Ronald
Bénédicte Goffin et Éric Michaux, fondateurs d’Une Gaufrette Saperlipopette, avec leurs enfants Emile et Augustin.
Christian Marique et Adrien Nélis ont concocté des «
recettes
» de déchets d’aluminium pour en faire des lingots presque purs, utiles comme élément d’alliage pour la fabrication de l’acier.
Passionnée par le foot depuis ses 5 ans, Mauranne est aujourd’hui capitaine du Standard. Mais sans contrat professionnel, cela exige de nombreux sacrifices et une activité à côté. Elle est aussi prof au Foot Féminin Elites Etudes.
Vin de Liège a commercialisé son premier vin blanc en 2015 et son premier rouge en 2017.
«
La citoyenneté c’est de répondre efficacement à des problèmes essentiels
», déclare Nadine Lino.
Fermer à 3h dumatin serait une ineptie totale car à ces heures-là, il n’y a pas encore de trains, pas de bus, les jeunes devraient rentrer chez eux en voiture.
Directrice musicale de l’Opéra Royal de Wallonie-Liège depuis la saison 2017-2018, Speranza Scappucci se sent chez elle à Liège.
Michel Ro
L’anonymat est respecté dans la salle d’injection de Såf ti.
CRM GROUP ©DOMINIQUE DUCHESNES
Le site du Val Saint-Lambert est à l’abandon depuis une trentaine d’années. La Ville reprend aujourd’hui espoir.
La Meuse à Liège
Le choix de la rédaction
  1. Les offres de service des libéraux francophones
: «
plus qu’une demande, moins qu’un chantage
»
?

    Négociations: tout le monde freine, même à Bruxelles

  2. ©News

  3. d-20171004-3H7GND 2019-07-11 06:57:30

    Les aides publiques aux aéroports régionaux dopent Ryanair… et les émissions de C02

Chroniques
  • Vous avez de ces mots: un ostracisme façon {beulemans}

    Un bruxellois mythique

    Zinnekes de tous poils, kiekefretters de toutes plumes, ne m’en veuillez pas de dire tout droit dehors ce que je pense : le parler bruxellois n’est pas une langue. Je veux dire : il n’est pas une langue reposant sur un système linguistique partagé par une communauté de locuteurs, comme le français ou le wallon. Il fait partie de ces codes mixtes, tels le camfranglais ou le francolof en Afrique, qui varient sensiblement d’un locuteur à l’autre.

    Mais qu’est-ce qu’il raconte, ce zievereir ? Pas une langue, mon bruxellois ? Qu’est-ce que moi je te cause alors ? Qu’est-ce que tu fais avec les Fables de Pitje Schramouille ? Les Flauwskes de Jef Kazak ? La Famille Kaekebroek ? Les marionnettes de Toone ? Et Le mariage de Mlle Beulemans, ça n’est pas du spek pour ton bec, peut...

    Lire la suite

  • Gouvernements escargots

    Cette semaine, si tout va bien, le nouveau gouvernement bruxellois devrait voir le jour. C’est une prouesse en soi : la formation de l’exécutif de la capitale aura nécessité l’accord de six formations politiques, trois francophones et trois néerlandophones, et, dans le débat politique belge, Bruxelles est une Région qui cristallise souvent les tensions entre les premiers et les seconds. Un vrai gouvernement belge, en quelque sorte. Oui, c’est possible. Les Bruxellois entendent depuis quelques jours déjà parler de mobilité, de logement...

    Lire la suite