Dans l’attente de jours meilleurs, c’est-à-dire quand il n’y aura plus de scolyte ravageur, la vente de St-Léger de ce lundi ne portait quasiment que sur du feuillu.
NAMUR FETES DE WALLONIE ECHASSEURS NAMUROIS (3)
d-20191018-3WQUF6 2020-09-13 14:40:17
Nicolas Dassonville (SRFB) présente la typologie de plantation d’une parcelle à Hamoir.
Cette fois, le nouvel hôpital Centre-Sud devient plus concret par l’image. Objectif 2026
!
Sibret
Le magasin libramontois du réseau devrait grandir et s’adjoindre les services d’une boucherie.
Le financement des corps de pompiers n’a pas fini de faire parler de lui.
B9723318673Z.1_20200427134730_000+GMRFUBI0U.1-0
Ce dimanche, cela fait pile deux ans que la première carcasse a été «
officiellement
» trouvée.
Pascal Havart assure un appatage régulier des sangliers dans le cantonnement d’Arlon.
La nouvelle aile du Récollet, à gauche, complète l’aile historique.
Le Mars Village sera une des attractions du nouveau concept.
Le château de Bouillon a bien profité de l’été touristique
: + 22
%
La Province de Luxembourg espère pouvoir densifier son enseignement spécialisé avec une nouvelle école à créer à Bertrix, en complément des autres instituts existants, comme ici à Mont (Houffalize).
JeanPierre Froidebise ouvrira le bal des concerts au Franklin.
Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10895740-038

    La stratégie de vaccination en Belgique: cinq groupes prioritaires et deux méthodes

  2. Jean-Marc Ferry plaide pour une Autorité de coordination européenne qui puisse obliger les États à la coopération, à une solidarité coresponsable. En d’autres termes: une co-souveraineté bien ordonnée.

    Jean-Marc Ferry au «Soir»: «La gouvernance européenne souffre d’une déconnexion par rapport aux opinions nationales»

  3. peau santé

    Pourquoi a-t-on la peau sèche et tiraillée en hiver?

La chronique
  • Coronavirus – «La vie en pause, saison 2, jour 28»: la corniche

    Vendredi soir, il s’est passé un truc incroyable.

    Et là, vraiment, on aurait voulu voir ça. Frédéric Dard en aurait fait un livre, il l’aurait appelé Grosse panique à la partie fine. Ou : Tiens-la bien, ta corniche.

    Pardon, pardon. C’est qu’on en rit depuis 48 heures. Même si, franchement, il n’y a pas de quoi se marrer, même si le mépris affiché par les participants de cette énième fête clandestine – pas des ados, pas des gamins – fait super froid dans le dos. Pardon, on ne peut pas s’empêcher.

    Comment ils font, les policiers, quand ils voient l’eurodéputé hongrois Jozsef Szajer s’échapper par la fenêtre en caleçon ? Comment ils arrivent à dresser leurs procès-verbaux calmement, à tendre à chacun la note des 250 euros, à rester stoïques dans ces situations à la Tex Avery, bourrées de Bugs Bunny hilares, de Daffy Duck qui râlent, de Droopy qui s’excusent en pleurnichant et de loups aux pupilles overdilatées avec une langue qui pend jusque-là ?...

    Lire la suite