Les deux députés CDH luxembourgeois proposeront des mesures à la Région wallonne et à la Fédération Wallonie Bruxelles.
Photo Idelux
Céline Tellier.
police
Deux zones frontalières concernent cette consultation, ce qui a fait réagir le ministère de l’Environnement luxembourgeois.
Quatre véhicules avaient été sinistrés fin avril sur le parking du commissariat d’Arlon.
Des tags contre le consumerisme dans les rues de Namur
Une première livraison de masques Ice-Health à l’hôpital de Bastogne.
L’Enjambée à Jambes
jets-charter-empty_legs-1-768x524
Philippe Ledent, un des deux coprésidents d’UCM-Lux, veut croire en ce nouveau projet participatif de proximité.
Le nouveau collège chestrolais en version masquée.
Le Luxembourg connaît un nombre modéré de décès dûs au Covid-19.
Michel Bouttier monte à la présidence de la CCILB, suite au dramatique décès d’André Roiseux.
En gare d’Arlon, des quais bien vides à l’heure matinale de pointe...
A Martelange, les stations se situent évidemment au Luxembourg. La route est, elle, belge. Et vu l’arrêté ministériel du 23 mars, les Belges ne peuvent passer le caniveau qui fait frontière...
Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10895740-038

    La stratégie de vaccination en Belgique: cinq groupes prioritaires et deux méthodes

  2. Jean-Marc Ferry plaide pour une Autorité de coordination européenne qui puisse obliger les États à la coopération, à une solidarité coresponsable. En d’autres termes: une co-souveraineté bien ordonnée.

    Jean-Marc Ferry au «Soir»: «La gouvernance européenne souffre d’une déconnexion par rapport aux opinions nationales»

  3. peau santé

    Pourquoi a-t-on la peau sèche et tiraillée en hiver?

La chronique
  • Coronavirus – «La vie en pause, saison 2, jour 28»: la corniche

    Vendredi soir, il s’est passé un truc incroyable.

    Et là, vraiment, on aurait voulu voir ça. Frédéric Dard en aurait fait un livre, il l’aurait appelé Grosse panique à la partie fine. Ou : Tiens-la bien, ta corniche.

    Pardon, pardon. C’est qu’on en rit depuis 48 heures. Même si, franchement, il n’y a pas de quoi se marrer, même si le mépris affiché par les participants de cette énième fête clandestine – pas des ados, pas des gamins – fait super froid dans le dos. Pardon, on ne peut pas s’empêcher.

    Comment ils font, les policiers, quand ils voient l’eurodéputé hongrois Jozsef Szajer s’échapper par la fenêtre en caleçon ? Comment ils arrivent à dresser leurs procès-verbaux calmement, à tendre à chacun la note des 250 euros, à rester stoïques dans ces situations à la Tex Avery, bourrées de Bugs Bunny hilares, de Daffy Duck qui râlent, de Droopy qui s’excusent en pleurnichant et de loups aux pupilles overdilatées avec une langue qui pend jusque-là ?...

    Lire la suite