Mauricette, l’heureuse élue.
FRANCE PANDEMIC CORONAVIRUS COVID19 VACCINE
Les autorités redoutent l’arrivée d’une troisième vague dans les semaines qui viennent, après les fêtes de fin d’année.
d-20201224-GKHJVG 2020-12-24 14_18_18
FILES-FRANCE-HEALTH-VIRUS-POLITICS-MACRON
Photo d’illustration
PHOTONEWS_10812178-001
FRANCE-CRIME-SHOOTING-POLICE
FRANCE-CRIME-SHOOTING-POLICE
Olivier Véran, ministre français de la Santé.
B9725051393Z.1_20201026075649_000+GE9GUOVRL.1-0
Le professeur Didier Raoult.
«Neuf mois après le début de la crise, je constate encore dans une grande partie de l’opinion une incompréhension même du phénomène épidémique», estime Patrick Cohen.
Le président français, Emmanuel Macron atteint par le coronavirus
PHOTONEWS_10900452-003
HEALTH-CORONAVIRUS_MACRON-ROUNDTABLE
Le choix de la rédaction
  1. 57674577

    Après un quadrimestre d’isolement, les étudiants sont en perte de sens

  2. 10906338-040

    Livraison de vaccins contre le coronavirus: de bonnes et de mauvaises nouvelles

  3. La décision annoncée par le Premier ministre Alexander de Croo fait pour le moment figure d’exception au sein de l’UE.

    Coronavirus: l’interdiction des voyages à la belge ne fait pas de petits chez nos voisins

La chronique
  • La chronique Carta Academica: «Des bienfaits macroéconomiques des politiques fiscales redistributives…»

    C’est peu dire que la crise sanitaire en cours a beaucoup contribué à une accentuation de la dualisation sociale. Pour s’en convaincre, on scrutera de près les rapports de l’OCDE (1). D’après cette source, les secteurs les plus affectés sont ceux qui emploient davantage de travailleurs précarisés et/ou peu qualifiés. Que l’on songe, par exemple, à l’Horeca.

    À l’opposé, comme n’a pas non plus manqué de le relever l’OCDE, les ménages qui disposaient déjà avant la pandémie d’un patrimoine financier conséquent ont continué à s’enrichir. À la base de cette divergence, on pointera les performances des marchés financiers portés à bout de bras par les banques centrales depuis le krach de la fin mars de l’année dernière.

    Confinement et bazooka monétaire

    Souvenons-nous. Alors que les mesures de...

    Lire la suite

  • Seuls les adultes peuvent supporter de perdre le temps qu’ils ont déjà eu

    Interdits de voyager tout le mois de février ! Cette période délimitée vise surtout à contrer les velléités de prendre l’air hors de Belgique le Mardi gras. Dans le concret, reconnaissons-le, cet interdit-là n’est pas celui qui va affecter le plus de Belges ; cela fait des mois désormais que la plupart d’entre nous ne bougeons quasi plus, ou alors à l’intérieur d’un périmètre très déterminé ou de nos quatre murs nationaux.

    ...

    Lire la suite