d-20200506-GG3CJ8 2020-05-06 10:34:11
Vue aérienne de l’Eglise Notre-Dame de Paris en juin 2019
Monique Olivier
d-20191126-3XF9N3 2019-11-26 17:48:04
Image=d-20180212-3KJVWJ_high
d-20170715-3FV798 2017-07-13 13:13:38
10876624-023
FRANCE-POLITICS-GENDER-RIGHTS-DEMO
FRANCE GOVERNMENT CULTURE
PHOTONEWS_10791813-098
COMBO-FRANCE-POLITICS-GOVERNMENT (2)
PHOTONEWS_10876215-069
Le nouveau Premier ministre français, Jean Castex
PHOTONEWS_10876225-035
FILES-FRANCE-US-RACISM-STREET ART
Photo d’illustration
Le choix de la rédaction
  1. d-20200629-GGTLPE 2020-06-29 20:14:44

    Négociations fédérales: le Roi pourrait montrer son agacement

  2. d-20200522-GG9F88 2020-08-03 21:20:24

    Rentrée scolaire: le mode d’emploi

  3. Le choix du matériau dépend avant tout du type de bijou.

    Des bijoux de créateurs pour contourner la hausse du prix de l’or

La chronique
  • «Vous avez de ces mots»: quand Littré dézinguait le «Dictionnaire» de l’Académie

    La parution du Dictionnaire de l’Académie, en 1694, met de nombreuses pendules à l’heure du Quai Conti. Désormais, il devient inconvenant de publier en France un ouvrage traitant de la langue française sans faire acte d’allégeance – assumé ou feint – à cette bible. Cette soumission est d’actualité durant tout le XVIIIe siècle, pendant lequel l’Académie a publié le plus grand nombre d’éditions de son Dictionnaire, entre 1718 (2e édition) et 1798 (5e édition). Cette déférence va être battue en brèche au XIXe siècle, celui qui a vu la naissance de la lexicographie française moderne, incarnée par Emile Littré et Pierre Larousse.

    Une révérence mise à mal

    Dès la première édition de son Dictionnaire, l’Académie française a posé des choix méthodologiques fondamentaux, toujours d’actualité, mais qui ont entraîné une insatisfaction grandissante des lecteurs devenus exigeants en matière d’information linguistique...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: vous suivez?

    Bon, on vous explique. On essaie du moins.

    D’abord, pendant cinq mois, pour donner un gouvernement à ce pays après les élections du 26 mai 2019, Didier Reynders et Johan Vande Lanotte ont essayé de marier PS et N-VA. Mais les socialistes francophones ont répété non, pas possible, jamais.

    Ensuite, pendant un mois, Paul Magnette (PS) a poussé la coalition Vivaldi. Mais CD&V et, dans une moindre mesure, Open VLD ont dit, non, jamais, pas possible sans majorité...

    Lire la suite