France

Hommage «national et républicain» aux victimes du 13 novembre

La France rendait vendredi matin un hommage solennel aux 130 morts et 350 blessés des attentats perpétrés à Paris le 13 novembre et revendiqués par Daesh. François Hollande a dénoncé «une horde d’assassins» ayant agi «au nom d’une cause folle et d’un Dieu trahi», dans son discours. Il «promet solennellement» de tout faire pour «détruire l’armée des fanatiques» de Daesh. Quelque 2.000 personnes, dont de nombreuses familles de victimes, participaient à cette cérémonie présidée par François Hollande.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Accédez à tous les articles en illimité dès 9€ par mois

S'abonner