J'aurais pas dû... « attendre autant pour trouver des investisseurs » !

mbefarmz
 
MARC COUCKE - FRANCOIS FORNIERI (2)
Belga
asmartworld
Rubion attrape délicatement la fraise avec sa pince. Il est un peu plus lent qu’un humain... mais il peut travailler plus lontemps.
Urbike espère révolutionner la livraison sur deux-roues, grâce à la conteneurisation.
Les capteurs ont un diamètre de 1,2 mm (haut) et 1,5 mm (bas).
Fotolia_232259780_M
Le think tank «
Coalition AI 4 Belgium
» recommande de se concentrer sur certains secteurs en particulier, entre autres les soins de santé et les sciences de la vie.
L’application ouvre également la possibilité à vos amis et familles, eux aussi, membres de Didid de sponsoriser vos projets. Elle sera disponible sur iOS et Android.
De gauche à droite, Anthelme Jacque, Gabriel Le Moal, Julien Choelo et Geoffroy des Minières, l’équipe bruxelloise de Nestor.
Sophie Legrand est chef de projet pour le réseau Diane.
Julien Jirikoff et Constantin Vermoere, les deux cofondateurs de Freel ont lancé une seconde levée de fonds qui devrait leur apporter 500.000 euros supplémentaires.
Les insectes font partie de l’alimentation de nombreux poissons à l’état sauvage, souligne Ÿnsect pour qui il est donc naturel d’en nourrir les poissons d’élevage.
MEXICO ECONOMIC MISSION DAY 2
29,3
% des 18-21
ans se sont lancés en tant qu’indépendants dans le secteur de l’enseignement en 2018 et donnent des cours particuliers.
Pour les participantes à la formation, la promesse de s’y retrouver entre filles les a boostées à s’inscrire.
Le choix de la rédaction
  1. Dominique Leroy, remerciée par le personnel de Proximus lors de son arrivée au siège de l’entreprise ce jeudi. Le parquet, lui, enquête.

    La sortie très chahutée de Dominique Leroy

  2. Pierre-Yves Dermagne

    Vente de Voo et de Win: l’Arc-en-ciel reprend le contrôle dans l’affaire Nethys

  3. Une vaste opération de démantèlement du réseau IPTV en Europe a permis de fermer plusieurs centaines de serveurs utilisés pour le piratage.

    Le vrai ou faux: existe-t-il des risques pour l’utilisateur de l’IPTV?

La chronique
  • Nethys: Putsch en bord de Meuse

    N ethys. Pour beaucoup au nord du pays, ce nom reste inconnu. Celui de Publifin l’est sans doute moins, car il est lié au versement de jetons de présence à des mandataires wallons pour leur participation à des comités fantômes. Ce scandale de la gouvernance qui a éclaté il y a trois ans, a pourri la vie politique en Wallonie, mettant particulièrement à mal le PS d’Elio Di Rupo, obligé de jeter deux membres clés hors du parti : Stéphane Moreau, patron de Nethys et bourgmestre d’Ans et André Gilles, président de Publifin et homme fort de la province. L’éviction a fait grand bruit car les deux hommes étaient aussi des membres clés du Club des 5 connu pour décider de tout à la très puissante Fédération liégeoise du PS. L’affaire Publifin/Nethys a donné naissance à une Commission d’enquête et, jumelée à l’affaire du Samusocial, elle a inspiré à Benoît Lutgen (CDH) l’idée d’éjecter les socialistes du pouvoir wallon au nom de la gouvernance.

    Ça, c’est...

    Lire la suite

  • Nethys: le chaos, la clarté et l’hystérie

    La clarté ou le chaos ? Il y a désormais des deux dans le dossier Nethys. Et il va falloir au nouveau ministre de tutelle, Pierre-Yves Dermagne, beaucoup de méthode, de sang-froid, d’expertise et d’indépendance politique pour dénouer ce sac de nœuds.

    Ces derniers mois, c’est l’opacité qui a régné sur la restructuration du groupe liégeois, confisquée par un management, un conseil d’administration, quelques hommes et...

    Lire la suite