Accueil Économie Consommation

Des bijoux de créateurs pour contourner la hausse du prix de l’or

Le cours de l’or a progressé de plus de 30 % depuis le début de l’année. Dans le milieu de la joaillerie, le prix des bijoux risque de traduire cette hausse. Certains bijoutiers joailliers se proposent de refondre du vieil or pour créer de nouvelles pièces, d’autres misent sur l’argent massif.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Puisque le métal jaune est si précieux, pourquoi ne pas se le procurer ailleurs que dans les minerais ? 80 % des clients d’Enora Antoine, créatrice indépendante, lui fournissent ainsi leur propre or, qu’elle fond ensuite : « La main-d’œuvre coûte un peu plus cher, mais mes commanditaires ne payent pas la matière première et cela conserve la symbolique de la pièce qu’ils m’ont remise. »

A l’étage, un atelier, « petit mais pratique ». Sur un établi, de vieux bijoux en or attendent d’être refondus. « Il m’arrive de recevoir de vieilles dents en or, mais il faut alors les faire nettoyer chez l’affineur et les authentifier sans poinçon. » La joaillière désigne des pépites dorées : « Ce sont des granules d’or. Je l’achète sous cette forme. Lorsque je fonds du vieil or et qu’il me manque de la matière, j’en rajoute. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs