Accueil Monde

Nadia Savtchenko attend sa condamnation en Russie

La « Jeanne d’Arc » ukrainienne a été reconnue coupable de meurtre, ce lundi. Le tribunal russe a commencé la lecture du verdict mais ne devrait préciser que ce mardi les termes de la condamnation.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 3 min

Dans la plus grande confusion, Nadia Savtchenko attend son verdict. Un vrai faux suspense pour la pilote d’hélicoptère ukrainienne jugée en Russie pour sa complicité présumée dans la mort de deux journalistes russes sur le terrain des combats en 2014 dans l’est de l’Ukraine. « Ennemie » à Moscou, « héroïne » à Kiev, la jeune femme a déjà prévenu : « Je ne reconnais ni ma culpabilité ni le verdict ni le tribunal lui-même ».

Le Parquet a requis 23 ans de prison contre cette soldate passée dans les bataillons nationalistes, l’une des premières femmes en Ukraine à avoir reçu un entraînement de pilote militaire, qui a été arrêtée en Russie dans des circonstances troubles en juillet 2014. Ses avocats se montrent pessimistes, craignant une lourde peine et dénonçant « une machine de propagande en action ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs