Voilà à quoi ressembleront vos recherches sur la plateforme de Batibouw pendant les heures d’ouverture du salon. Un assistant vous aidera à vous y retrouver...

Un salon Batibouw qui fera date

d-20160229-G679W8 2016-02-29 14_02_57

Un béton «miracle» comme «airco du futur»?

Le logement étudiant intéresse beaucoup les petits investisseurs qui cherchent à miser leurs premiers deniers dans le secteur immobilier.

Le logement étudiant, un «produit» toujours très attractif

 
Les bureaux d’OOO ont pris place dans un ancien magasin de literie, à Bruxelles. En médaillon, Anouk van Oordt.
ball 1
Les prix devraient continuer à monter en 2021 mais il ne faudrait pas qu’ils grimpent trop pour ne pas dérégler un marché qui a très bien résisté à la crise jusqu’ici.
Une des vues du futur projet qu’Immobel entend mener au Sablon. Ici, la rue de Ruysbroeck avec en toile de fond une des nouvelles tours qui ne fait pas que des heureux.
CBRE
Le tram de Liège sillonnera la vallée de la Meuse, de Sclessin à Coronmeuse.
Thomas Scorier: mettre l’accent sur la revalorisation des métiers.
Le poêle-masse est un système peu connu qui mérite pourtant que l’on s’y intéresse. Il présente de nombreux avantages.
0601IlluCadastre2
d-20160217-G5ZQJD 2021-01-06 09_16_27
ball1
L’année 2020 a été bonne à La Roche-en-Ardenne.
Depuis la mi-mai, après dix semaines d’arrêt quasi complet, les agents immobiliers sont débordés de demandes de visites.
d-20201223-GKH2KJ 2020-12-23 16_15_54
En 2021, la demande sur le marché résidentiel sera à surveiller de près.
Le marché résidentiel de Knokke offre une grande variété de biens. Qui se sont vendus comme des petits pains cet été...
L’offre de logements accuse aujourd’hui un retard sur la demande qui reste soutenue en Belgique. Il en résulte une pression sur les prix.
B9725627237Z.1_20201223161621_000+GEAHA1GEE.1-0
Eaglestone The First
d-20190612-3UFTD4 2019-06-12 14_25_15
La future résidence Beaux-Arts à Gand, un fleuron de plus à la boutonnière d’Aldea.
«Plaider dans les deux langues est un atout professionnel indéniable.»
Pour décorer leur nid, Cindy et Benoît ont beaucoup puisé dans des meubles anciens qu’ils ont restaurés voire transformés.
d-20170213-GDXUM3 2020-02-16 16_00_57
Le choix de la rédaction
  1. A partir du lundi 25 janvier, les voyages dits « de loisirs » sont tout simplement interdits.

    Coronavirus: la promesse fragile d’un dernier (gros) effort contre de (minces) perspectives

  2. d-20210103-GKM6UF 2021-01-02 15_40_14

    Comité de concertation: nouveau tour de vis concernant les voyages, nouveau tour de vis policier?

  3. Ce sont surtout les «mesures supplémentaires» imposées par le Comité de concertation qui ont le don d’énerver la profession.

    Coiffeurs: une nouvelle tête le 13 février, au plus tôt

La chronique
  • Tableau Delvaux: «Case prison»

    C’était un soir, tard, à la rédaction du Soir. Une jeune journaliste en charge de la Wallonie vient de recevoir un coup de fil : « Moreau et Fornieri ont créé une société commune, Ardentia Tech. » Depuis des semaines, la rumeur court : Stéphane Moreau, l’administrateur de Nethys, ce holding à capitaux publics actionnaire de Voo, Elicio, L’Avenir et L’Intégrale, mis en cause pour sa gouvernance, est partant mais emmènerait avec lui certains actifs. On soupçonne aussi les dirigeants de Nethys d’avoir trouvé une voie parallèle pour toucher incognito la partie du salaire dont ils ont été privés suite à la décision de la Région wallonne de plafonner les rémunérations des dirigeants d’entreprises publiques, y compris celles de Moreau & Co.

    Dans ce contexte, la création d’une société commune à Stéphane Moreau et François Fornieri, créateur de la société pharmaceutique Mithra et compagnon de route de Nethys dont il est administrateur et président du comité de rémunération, ne peut qu’intriguer. Interrogé ce soir-là, Stéphane Moreau minimise l’importance de cette...

    Lire la suite

  • Seuls les adultes peuvent supporter de perdre le temps qu’ils ont déjà eu

    Interdits de voyager tout le mois de février ! Cette période délimitée vise surtout à contrer les velléités de prendre l’air hors de Belgique le Mardi gras. Dans le concret, reconnaissons-le, cet interdit-là n’est pas celui qui va affecter le plus de Belges ; cela fait des mois désormais que la plupart d’entre nous ne bougeons quasi plus, ou alors à l’intérieur d’un périmètre très déterminé ou de nos quatre murs nationaux.

    Mais c’est le principe qui insupporte, par sa portée symbolique. Le...

    Lire la suite