Le projet Biebuyck à Neder-Over-Hembeek fait partie des 398 logements clé-sur-porte déjà acquis par la SLRB depuis le début de l’actuelle législature. Les 42 logements sociaux sont gérés par la société immobilière le Logement Bruxellois.
d-20180418-3LQ8FE 2020-11-18 16_16_18
Casernes 2016.09 - Copyright sau-msi-brussels(Reporters)  (4)
Le Bois-du-Luc s’apprête à retrouver une seconde jeunesse.
Voilà à quoi ressembleront vos recherches sur la plateforme de Batibouw pendant les heures d’ouverture du salon. Un assistant vous aidera à vous y retrouver...
d-20160229-G679W8 2016-02-29 14_02_57
Le logement étudiant intéresse beaucoup les petits investisseurs qui cherchent à miser leurs premiers deniers dans le secteur immobilier.
«L’immobilier résidentiel, la classe d’actif la plus résiliente mais aussi celle qui demande le plus de temps de gestion et d’attention», selon Jean-Baptiste Van Ex, CEO de Vicinity.
Le format des centres commerciaux sera toujours plus lié à l’avenir au segment du Food & Beverage et aux loisirs.
ball1
« Malgré le covid, nous avons maintenu l’ouverture de l’agence en janvier comme prévu. »
Logistique
«L’aspect écologie et l’innovation sont déterminants. »
Les bureaux d’OOO ont pris place dans un ancien magasin de literie, à Bruxelles. En médaillon, Anouk van Oordt.
ball 1
Les prix devraient continuer à monter en 2021 mais il ne faudrait pas qu’ils grimpent trop pour ne pas dérégler un marché qui a très bien résisté à la crise jusqu’ici.
Une des vues du futur projet qu’Immobel entend mener au Sablon. Ici, la rue de Ruysbroeck avec en toile de fond une des nouvelles tours qui ne fait pas que des heureux.
CBRE
Le tram de Liège sillonnera la vallée de la Meuse, de Sclessin à Coronmeuse.
Thomas Scorier: mettre l’accent sur la revalorisation des métiers.
Le poêle-masse est un système peu connu qui mérite pourtant que l’on s’y intéresse. Il présente de nombreux avantages.
0601IlluCadastre2
d-20160217-G5ZQJD 2021-01-06 09_16_27
ball1
Le choix de la rédaction
  1. d-20210319-GLU75G 2021-03-19 22_12_01

    Caroline Désir au «Soir»: «L’année scolaire actuelle n’est pas adaptée aux besoins de l’enfant»

  2. Un coronapass pour se rendre chez le coiffeur n’est «pas éthiquement acceptable», selon le Comité de bioéthique.

    Coronavirus: le coronapass recalé pour une utilisation dans la vie quotidienne

  3. Les experts proposent de renforcer l’indépendance et l’autorité du directeur général de l’OMS, actuellement Tedros Adhanom Ghebreyesus.

    Coronavirus: un groupe d’experts indépendant recommande une réforme profonde de l’OMS

La chronique
  • La «Lettre de la City»: à Jersey, tempête sur un paradis fiscal

    Par Marc Roche

    Saint-Hélier, somme toute la très banale « capitale » de l’île anglo-normande de Jersey, respire la tranquillité et le bonheur. King Street aligne les mêmes enseignes commerciales que les artères marchandes des petites villes anglaises. Des dames aux cheveux blancs font les mots croisés du Jersey Evening Post dans l’un des nombreux salons de thé d’une bourgade où il ne se passe jamais rien.

    Et soudain, deux canonnières de la Royal Navy, des matelots en armes, une flottille de pêcheurs normands en colère, oriflammes, clameurs et fumigènes et, pour couronner le tout, un patrouilleur de la marine française. C’était le 6 mai à l’entrée du principal port de cette île de 186 km2 et de 90.000 habitants posée à quelques encablures de Cherbourg. Sursaut de la conscience nationale, ferveur patriotique, fantasmes de grandeur retrouvée, volonté de démontrer de quel métal les peuples britannique et français sont faits… la confrontation de vingt-quatre heures a été un peu de tout cela.

    Pourtant, le bras de fer franco-britannique n’avait rien,...

    Lire la suite

  • Libérés!, mais avec une ceinture de sécurité à boucler nous-mêmes

    On a trop attendu ce moment pour ne pas le saluer. Un calendrier précis avec, associées à chaque date clé, des réouvertures de restaurants, de cinémas, de théâtres, de concerts, des retrouvailles familiales, amicales, des voyages… Soit la nouvelle version du paradis imposée par le covid.

    « On doit être optimiste », nous dit Marc van Ranst. « Je suis relativement optimiste, pas de risque de douche froide dans les prochains mois ou semaines », nous dit en écho Marius Gilbert...

    Lire la suite