Lukaku – Ibrahimovic: les dessous du clash

@News
Italie
Analyse
 
Kevin De Bruyne
Kevin De Bruyne
Photonews
PhotoNews
collage
PHOTONEWS_10899091-009
PHOTONEWS_10895972-228 (2)
collage
@Capture d’écran HLN
@News
Il a inscrit 35 buts l’année dernière. @News
Photonews
PHOTONEWS_10903760-031
Dennis Praet
@Twitter
PhotoNews
Le choix de la rédaction
  1. euronumeriqueweb

    Union européenne: pourquoi la BCE pourrait émettre un euro numérique

  2. Le Parlement flamand a mis Staf De Clercq, collaborateur notoire, dans sa galerie d’honneur de quatorze personnalités «ayant contribué à l’émancipation et la langue du peuple flamand»...

    Visa pour la Flandre: journalistes de caniveau…

  3. Le président Félix Tshisekedi a désormais récupéré l’essentiel du pouvoir en se servant avant tout de l’outil judiciaire et de ruses politiques que le défunt Mobutu n’aurait pas désavoués.

    RD Congo: le Premier ministre Ilunga Ilunkamba est destitué par l’Assemblée

La chronique
  • Visa pour la Flandre: journalistes de caniveau…

    Ah les journalistes, quels emmerdeurs… Toujours à fourrer leur nez partout ! Ils n’ont pas mieux à faire que de scruter chaque photo d’une brochure commémorative du Parlement flamand ? Ou de cacher des caméras en face de la porte d’entrée d’un restaurant étoilé anversois ? Franchement…

    Eh bien non, ils n’ont pas mieux à faire et cela fait même partie de ce qu’ils font de mieux. Les semaines récentes en ont fourni deux exemples. Le premier a défrayé la chronique, jusque dans les colonnes du journal Le Monde en France. Le Parlement flamand célèbre cette année ses 50 ans et a pour l’occasion commandité une édition spéciale du magazine Newsweek dans lequel figuraient, dans une galerie d’honneur de quatorze personnalités « ayant contribué à l’émancipation et la langue du peuple flamand », les photos de deux collaborateurs notoires. Staf De Clercq et August Borms sont même ce qu’on fait de « mieux » dans le genre. Activiste durant la Première Guerre mondiale, August Borms a (re)collaboré pendant la Deuxième et fut fusillé en 1946. Staf De...

    Lire la suite

  • Le risque d’effondrement intérieur et le souvenir des petits bonheurs

    Le moment est très critique. Pas une fois ces derniers jours, nos interlocuteurs n’ont fait semblant. A la question « comment va ? », la réponse fuse : « on en a assez », « je n’en peux plus ».

    La population, même celle qui a son quatre-façades avec jardin, même celle qui ne doit pas gérer des jeunes aux idées dangereusement noires, est saturée. On touche à l’évidence aux limites de ce qui est supportable. Et si l’on peut saluer l’absence de mouvements violents...

    Lire la suite