Moteurs

Stoffel Vandoorne ronge son frein

Une météo détestable a cloué les pilotes au stand vendredi, et pourrait perturber le Grand Prix dimanche.

Un scénario qui sera peut-être favorable à Vandoorne, au volant d’une voiture toujours aussi poussive.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Accédez à tous les articles en illimité dès 9€ par mois

S'abonner