@News
@AFP
PHOTONEWS_10883360-008
Giro d'Italia 2020
PHOTONEWS_10880480-090
PHOTONEWS_10858814-106
PHOTONEWS_10890159-035
Photonews
@News
«
Mon corps n’en veut plus, je n’ai plus le potentiel pour rivaliser au plus haut niveau
».
Jhonatan Narvaez (Ineos).
@News
@AFP
PHOTONEWS_10777077-009
PHOTONEWS_10839290-156
PHOTONEWS_10889003-109
Le choix de la rédaction
  1. La saturation menace. L’afflux de malades du covid inquiète le milieu hospitalier.

    Coronavirus: la semaine de tous les dangers pour les hôpitaux

  2. d-20200515-GG6Z2H 2020-10-22 20:20:54

    Pourquoi les cours se feront à distance dans les écoles secondaires

  3. Un même comité rassemblant Etat fédéral, Communautés et Régions, mais au final des mesures divergentes.

    Quand le coronavirus montre le singulier visage du fédéralisme belge

La chronique
  • Coronavirus – «La vie devant toi, jour 90»: la pause

    Cette année, il s’est passé un truc incroyable.

    On a mal joué. A un moment donné, quelque part dans la partie, on a dû faire un double six ou, par inadvertance ou par malchance, s’arrêter sur la case 58, la tête de mort dans le Jeu de l’Oie, celle qui vous renvoie à la case départ : « Qui tombe à 58, où il y a la mort, recommence. » Brrr.

    On a foiré et maintenant, on attend. On passe son tour. Le temps ralentit, les saisons défilent, l’univers poursuit sa course au-dessus de nos têtes, mais nous, pauvres petits pions, on fait du sur-place. On stagne. On piétine. Comme des losers.

    Pourtant, vous vous souvenez comme on était heureux en mai dernier, quand on a rappuyé sur la touche Play ? Quelle joie, quelle ivresse. Un mois plus tard, en juin, puis en juillet, phase 4 du déconfinement, on poussait gaiement sur Fast Forward et – vraoum ! –, on décollait.

    On déconnait, oui. Et voilà qu’on est en Pause. Again....

    Lire la suite

  • Mais bon sang, c’est quoi ce pays!

    On devrait dire : « Chapeau, vous avez enfin compris la gravité de la situation. » Alors que la Wallonie est au top des régions les plus dangereuses d’Europe, que les chiffres de contaminations à Bruxelles continuent à exploser, que les experts tirent à boulets rouges sur la faiblesse des mesures prises, que le système hospitalier est en train de craquer et que les Belges succombent sous le coup du virus, il fallait évidemment passer à ce reconfinement partiel, annoncé vendredi soir par le ministre-président wallon Elio Di...

    Lire la suite