Vague de chaleur: la phase d’alerte se termine ce jeudi

Vague de chaleur: la phase d’alerte se termine ce jeudi
Photo News

La phase d’alerte du plan Forte chaleur et pics d’ozone se termine ce jeudi. Cette décision a été prise par les autorités belges. Toutefois, la phase d’alerte du plan ozone et chaleur reste en vigueur.

Le 8 août, les autorités belges ont décidé de déclarer pour la première fois la phase d’alerte du plan Forte chaleur et pics d’ozone. La raison de cette mesure exceptionnelle était les températures prévues pour la semaine à venir, qui fluctuaient quotidiennement autour de 35 degrés Celsius ou plus, et les fortes concentrations d’ozone attendues. Ces conditions météorologiques extrêmes, combinées aux mesures strictes liées au coronavirus, ont conduit à la décision de passer à la phase d’alerte.

Lors d’une nouvelle réunion jeudi, les autorités compétentes ont à nouveau examiné de près les conditions météorologiques prévues. L’IRM prévoit une baisse significative de la température et la cellule interrégionale pour l’environnement prévoit que les températures plus basses et les éventuels orages feront en sorte que le seuil européen pour l’ozone ne sera plus dépassé dans la plus grande partie du pays. « Les conditions météorologiques extrêmes, qui peuvent avoir un impact important sur la santé humaine, arrivent donc à leur terme », semble-t-il.

La phase d’alerte du plan Forte chaleur et pics d’ozone reste en place. Les autorités régionales en Belgique continuent donc à fournir des conseils aux citoyens, aux municipalités, aux services de soins à domicile, aux centres de soins résidentiels, aux médecins généralistes, aux centres de soins pour enfants, aux associations de jeunes, etc. « Dans les jours à venir, les températures élevées peuvent encore avoir un impact sur la santé de chacun et plus particulièrement des groupes vulnérables », avertissent encore les autorités.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous